Maca

Cette racine aux mille vertus connait son heure de gloire depuis quelques années. Focus sur ce super-aliment Péruvien consommé sous forme de poudre … qui n’est pas de la poudre de perlimpinpin !

Origine

De son nom scientifique Lepidium Meyenii, la maca est une plante de la famille des brassicacées cultivée pour son tubercule, comme ses cousins le radis et le navet. Aussi appelée Ginseng du Pérou, c’est sur les hauts plateaux andins qui culminent à plus de 4000 mètres que se fait sa culture. Un habitat foncièrement hostile donc, où les température vont de 30 degrés le jour à moins 5 degrés la nuit, avec des sols extrêmement secs. La maca est une des rares végétations qui s’y épanouisse, et a pour cela développé des propriétés antioxydantes la rendant plus résistante. Elle est ainsi considérée comme une plante adaptogène.

Vraisemblablement utilisée depuis la Néolithique par la civilisation des Quechuas, comme en attestent des vestiges retrouvés dans une grotte des Andes. La maca aurait même permis à ce peuple de survivre pendant 3000 dans les conditions extrêmes de la cordillère des Andes.
Puis, à l’époque des Incas, la maca était consommée pour ses vertus aphrodisiaques.
Plus tard au XVè siècle, les conquistadors espagnols et portugais qui découvrent la maca suite à l’invasion de l’empire Incas s’en servent comme stimulant et énergisant. Ils en donnent aussi à leurs chevaux pour améliorer leur fertilité.
La popularité de la maca péruvienne a finalement explosé ces dernières décennies, alors qu’elle est hissée au rang de super-aliment grâce à sa valeur nutritive exceptionnelle et à ses nombreux bienfaits santé.
S’il existe plusieurs variétés de maca (rouge, blanc ou jaune), la majorité des études ont été faites sur le maca jaune et c’est aussi lui qui est le plus commercialisé (70% de la culture totale).

Atouts Nutritionnels

Cette super-racine contient de nombreux composés nutritifs intéressants.
Sa qualité de tubercule lui confère une très forte teneur en glucides (71 g pour 100g) à faible index glycémique. Elle est également bien pourvue en protéines (près de 15%), à savoir à peu près 10 fois plus que la pomme de terre, ainsi qu’en fibres (9%).
Elle est pauvre en lipides (moins de 3%) mais ces lipides contiennent près de 20 acides gras essentiels différents.
Enfin, la maca est une mine de vitamines (C, B1, B2, B6, D3, E) et de minéraux essentiels (calcium, potassium, cuivre, magnesium, phosphore, zinc …) qui en font un des aliments à la meilleure densité minérale et vitaminique !

Outre ces qualités nutritionnelles, la maca contient des principes actifs responsables de ses vertus médicinales : l’uridine, deux alcaloïdes (macaenes et macamides), des flavonoïdes et des anthocyanines, des glucosinolates et des isothiocyanates.

Bienfaits et vertus

Améliorer le désir sexuel

C’est ainsi qu’elle est utilisée en médecine traditionnelle péruvienne depuis des millénaires et c’est ce qui lui vaut son surnom de viagra naturel.
Si des études1 faites sur des rats sont venus corroborer cette thèse en montrant une amélioration de leurs performances sexuelles, les études<234 menées sur les humains sont peu rigoureuses scientifiquement.
D’autres recherches sont donc nécessaires pour confirmer le rôle de la maca sur la libido et la sexualité.

Traiter la ménopause

La maca est très utilisée pour lutter contre les symptômes de la pré-ménopause, allant des bouffées de chaleur à l’anxiété en passant par la sécheresse vaginale et la dépression.
Une étude australienne datant de 20085 a confirmé que l’extrait de maca réduisait les symptômes psychologiques et le dysfonctionnement sexuel chez les femmes ménopausées

Booster le système immunitaire

La maca péruvienne contient de nombreux minéraux, vitamines et antioxydants qui permettent de renforcer les systèmes immunitaires fragiles.
Elle est ainsi très utile en cure pour aborder les changements de saison et éviter d’attraper tous les virus ambiants !

Tonifier, stimuler la vitalité, lutter contre la fatigue et contre l’anémie

Sa grande richesse nutritionnelle, minérale et vitaminique font de la maca un excellent dynamisant pour lutter contre la fatigue passagère et booster la vitalité.
Cette racine stimulerait par ailleurs la production de globules rouges et serait ainsi efficace pour combattre l’anémie chronique.

Posologie

Si la maca est une racine qui peut, au Pérou, se déguster, fraîche à la façon de la patate douce, son exportation est interdite par le gouvernement Péruvien. C’est donc uniquement sous la forme de poudre ou d’extraits que nous pouvons l’acheter en France.
Cette poudre de maca, au gout proche de la noisette ou de caramel salé, peut être intégrée à des recettes ou préparations (jus, gâteaux, smoothies …).

Les études portant sur la libido ont été effectuées avec un dosage d’1,5 à 3 g de maca par jour pendant 12 semaines.

Pour combattre les troubles liés à la ménopause, on préconise 3,5 g par jour de poudre de maca.

D’une manière générale, les effets positifs de la maca se font sentir dès 1,5 mg par jour, à prendre de préférence en 3 prises avec les repas.

Effets secondaires et contre-indications

Au doses recommandées, la maca ne présente aucun effet secondaire.
Les femmes enceintes et allaitantes éviteront d’entreprendre une cure de maca sans en parler au préalable avec leur médecin.
Une cure de maca ne doit pas excéder 3 mois sans interruption mais peut être renouvelée plusieurs fois dans l’année.

Les personnes atteintes du syndrome métabolique ne devront pas dépasser la dose de 600 mg par jour au risque de voir leur pression artérielle augmenter.
Les personnes souffrant d’hypertension devront également éviter la consommation de maca.

Références

1. Cicero AF, Piacente S, et al. Hexanic Maca extract improves rat sexual performance more effectively than methanolic and chloroformic Maca extracts. Andrologia. 2002 Jun;34(3):177-9.
2. Gonzales GF et al. Effect of Lepidium meyenii (MACA) on sexual desire and its absent relationship with serum testosterone levels in adult healthy men.Andrologia. 2002 Dec;34(6):367-72.
3. Gonzales GF et al. Lepidium meyenii (Maca) improved semen parameters in adult men. Asian J Androl. 2001 Dec;3(4):301-3. Texte intégral : www.asiaandro.com
4. Dording CM et al. A double-blind, randomized, pilot dose-finding study of maca root (L. meyenii) for the management of SSRI-induced sexual dysfunction. CNS Neurosci Ther. 2008 Fall;14(3):182-91.
5. Brooks NA et al. Beneficial effects of Lepidium meyenii (Maca) on psychological symptoms and measures of sexual dysfunction in postmenopausal women are not related to estrogen or androgen content. Brooks NA, Wilcox G, Walker KZ, Ashton JF, Cox MB, Stojanovska L. Menopause. 2008 Nov-Dec;15(6):1157-62.

Maca - Nos produits en contenant

Lise Lafaurie - Diététicienne et nutritionniste

Lise Lafaurie

Diététicienne et nutritionniste, bonne vivante et décomplexante j'ai pour vocation de dépoussiérer la vision austère et vieillotte de la diététique traditionnelle. Auteur du blog Les Frites Vertes, la devise qui m'est chère "si c'est bon pour mes papilles, c'est bon pour mon corps".