Millet

Longtemps méconnu en France, le millet est sorti de l’ombre ces dernières années, avec l’émergence du régime sans gluten. Zoom sur cette céréale très complète.

Origine

Parfois confondue à tort avec le sorgho ou le sarrasin, le millet est une plante sauvage de la famille des graminées. Il en existe plusieurs variétés, mais les plus courantes sont le millet perlé, le millet commun et le millet des oiseaux.
Son nom vient de la contraction du mot latin Millium qui signifie mille, en allusion avec les grappes très denses de graines sur chaque tige. Les graines de millet sont minuscules, ce sont les plus petites céréales comestibles !
On estime que la culture du millet commun remonterait à près de 5 000 ans avant JC en Chine ainsi qu’en Grèce. Il faisait même partie des cinq plantes sacrées en Chine, où il était alors plus populaire que le riz.
Sa culture s’est ensuite répandue en Afrique, et ensuite seulement en Europe, où elle a fait partie des céréales de base jusqu’au Moyen- ge. Elle y est ensuite peu à peu délaissée, remplacée par le blé, le riz et les pommes de terre.
Aujourd’hui, le millet, aussi connu sous le nom d’Eleusine, est classé par la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) comme « Aliment favorisant la sécurité alimentaire ».
Cette céréale particulièrement robuste s’épanouit sans problème dans les zones arides et sèches. L’Inde, la Chine et l’Afrique en sont les plus gros producteurs, et on estime qu’ils détiennent 94% de la production mondiale. Aux États-Unis en revanche, le millet est considéré comme une mauvaise herbe.

Atouts Nutritionnels

Le millet est une céréale et possède donc une valeur calorique et nutritionnelle (protéines, lipides, glucides) relativement proche de celles des autres céréales (blé, riz …).
Mais la spécificité du millet réside dans la taille de son germe, plus importante que celle des autres graines. Or, c’est le germe qui est le plus concentré en éléments nutritifs, ce qui rend la petite graine très intéressante pour ses teneurs en minéraux et vitamines, notamment en magnésium et en vitamines du groupe B.
Mais, si le millet a particulièrement le vent en poupe ces dernières années, c’est essentiellement grâce à son absence de gluten et donc à sa très bonne digestibilité, qui font de lui la nouvelle céréale des afficionado du régime sans gluten.

Conseils d’utilisation

Le millet est une céréale - au même titre que le blé et le riz – et appartient donc à la famille des féculents, tout comme les légumes secs (lentilles, haricots blancs ou rouges, pois chiche), le pain et la pomme de terre. Cette famille d’aliment est la base de notre pyramide alimentaire, ce qui signifie qu’elle est essentielle à l’équilibre alimentaire car elle apporte des glucides complexes, à savoir de l’énergie à diffusion progressive pour le corps humain.
Idéalement, une personne en bonne santé devrait en consommer à chaque repas, les quantités variant selon les besoins de chacun (âge, sexe, activité physique …).
Une femme de 30 ans moyennement active pourra consommer entre 150 et 200 g de féculents cuits à chaque repas, quand un homme du même âge aura besoin de 300g au moins.

Effets secondaires et contre-indications

Pas de contre-indication pour le millet qui est l’une des rares céréales dépourvues de gluten avec le riz. Elle est donc très bien supportée par les intolérants, mais aussi par les personnes aux intestins sensibles (trouble du côlon irritable).

Notez que, comme la plupart des céréales, le millet contient des phytates, qui ont la propriété de se fixer à certains minéraux (calcium, zinc, fer) et d’en diminuer l’assimilation. Mais ces phytates sont essentiellement présents dans l’enveloppe des céréales, et lorsque le millet est affiné (décortiqué), puis moulu, il a moins d’impact sur la biodisponibilité des minéraux.

Millet - Nos produits en contenant

Lise Lafaurie - Diététicienne et nutritionniste

Lise Lafaurie

Diététicienne et nutritionniste, bonne vivante et décomplexante j'ai pour vocation de dépoussiérer la vision austère et vieillotte de la diététique traditionnelle. Auteur du blog Les Frites Vertes, la devise qui m'est chère "si c'est bon pour mes papilles, c'est bon pour mon corps".