Biotine (Vitamine B8)

Anciennement appelée vitamine H, la vitamine B8 ou biotine est une vitamine hydrosoluble qui joue un rôle clé dans le métabolisme des nutriments et dans la production d’énergie. Focus sur cette vitamine méconnue du grand public …

Origine

La biotine fait partie des vitamines du groupe B et s’appelle vitamine B8 en France, bien qu’elle soit appelée coenzyme R, vitamine B7 ou vitamine H dans de nombreux pays dont l’Allemagne et les pays anglo-saxons.
Cette vitamine est une coenzyme qui joue un rôle important dans le métabolisme des lipides (acides gras), des protéines (acides aminés) et des glucides. Elle participe également à la synthèse des vitamines B9 et B12.
La vitamine B8 est à la fois apportée par les aliments consommés, et fabriquée par la microbiote de notre flore intestinale, tout comme c’est le cas pour les vitamines B2, B5, B12, B9 et K.
La biotine existe sous 8 formes différentes mais seule la D-Biotine présente une activité vitaminique

Sources Alimentaires

Comme la plupart des vitamines du groupe B, la biotine est présente dans beaucoup d’aliments variés, mais généralement en faible concentration. Les deux seuls aliments qui contiennent de la vitamine B8 en grande quantité sont la levure de bière (179 µg/100g) et la gelée royale (107µg/100g).
Les autres sources intéressantes de B8 sont les oléagineux, notamment les amandes (49 µg/100g), les abats, en particulier le foie et les rognons (27 à 37 µg/100g), le pain complet (32 µg/100g), les légumineuses telles que les haricots noirs (18 µg/100g), les oeufs durs cuits (16 µg/100g), certains fromages tels que le cheddar ou le brie (6 à 8 µg/100g), des légumes tels que la bette, les tomates les carottes ou la laitue (5 à 11 µg/100g) et des fruits rouges comme les fraises et les framboises (1 à 4 µg/100g).
La quantité de la biotine des aliments varient beaucoup en fonction de la saison et de la variété, et sa biodisponibilité est généralement assez faible (entre 20 et 40% seulement).

Bienfaits et vertus

La vitamine B8 est essentielle au renouvellement des cellules de la peau, des ongles et des cheveux, trois rôles qui sont à l’origine de ses principales indications médicales.

Problèmes capillaires

La biotine est souvent utilisée en traitement contre la chute de cheveux, que ce soit dans des produits de soins (shampoings, lotions, après shampoings …) ou dans des compléments alimentaires, dans lesquels elle est le plus souvent à de la vitamine B5.
Ces traitements seraient principalement efficaces chez les personnes présentant une carence ou une déficience en B8. D’après une récente étude1, plus d’une femme sur 3 concernée par l’alopécie diffuse (perte de cheveux sur l’ensemble du crâne) serait carencée en B8.

Améliore l’état de la peau

Un manque de vitamine B8 peut être à l’origine d’une dermique séborrhéique (dermatose inflammatoire se présentant sous forme de plaques rouges) ou d’acné. Une étude datant de 19912 montre qu’un complément alimentaire contenant de la biotine permet alors d’améliorer l’état de la peau.

Fortifie les ongles

Les ongles faisant partis des phanères au même titre que les cheveux, la biotine permet également d’en améliorer la santé et la qualité. Une étude menée par le Dr Larry Hochman en 1993 à l’université de Colombia3 montre que 63% de personnes supplémentées à la vitamine B8 ont vu la qualité de leurs ongles s’améliorer. Les ongles ont tendance à devenir plus épais et moins cassants sous l’effet de la biotine.

Posologie

Les apports nutritionnels recommandés en vitamine B8 sont de l’ordre de 50 µg par jour, mais aucun effet secondaire résultant à des apports supérieurs n’ont été décrits. Une alimentation diversifiée permet normalement de couvrir assez facilement ces besoins.
Lorsque la biotine est utilisée pour ses propriétés sur la qualité des cheveux, de la peau ou des ongles, on recommande une posologie de l’ordre 15 mg/jour.

Effets secondaires et contre-indications

Une substance appelée avidine, présente en abondance dans le blanc d’oeuf (sans le jaune), empêche l’absorption de la biotine et peut générer des carences. Pour en éviter l’effet, il est préférable de consommer le blanc en même temps que le jaune et lorsque ce n’est pas le cas, de bien cuire le blanc d’oeuf.
L’alcool empêche aussi la bonne utilisation de la biotine, c’est pourquoi les personnes dépendantes à l’alcool devront surveiller leur consommation et peut-être entamer une supplémentation en B8. De même, lors d’une cure pour fortifier les ongles ou les cheveux, il est souhaitable de réduire au maximum sa consommation d’alcool.

Références

1. Trueb, R. Serum Biotin Levels in Women Complaining of Hair Loss. (2016) Int J Trichology. 8(2): 73–77
2. Mock DM. Skin manifestations of biotin deficiency. Semin Dermatol 1991; 10: 296–302.
3. Hochman LG, Scher RK, Meyerson MS. Brittle nails: response to daily biotin supplementation. Cutis.; 1993