La Maca, un « viagra » naturel ?

La Maca, de son nom scientifique Lepidium meyenii, est une plante de la famille des Brassicaceae à laquelle appartient également la moutarde.

Cette plante pousse naturellement sur les hauts plateaux des Andes, en particulier au Pérou, entre 4000 et 4500m d’altitude.

Sa culture y est pratiquée depuis plus de 2000 ans et elle est utilisée comme aliment et comme plante médicinale traditionnelle.

Cette plante est encore actuellement une source alimentaire et sa racine est travaillée de plusieurs façons, crue, cuite ou séchée.

Les Péruviens l’utilise pour préparer des biscuits, des gâteaux, des chips, et des boissons.

La valeur nutritionnelle de la racine de Maca séchée est élevée, semblable à celle de céréales comme le riz et blé.

La Maca est riche en fibres, en calcium et en potassium, alors que sa teneur en sodium est faible.

Elle contient des oligo-éléments essentiels (fer, iode, cuivre, manganèse et zinc), un grand nombre d’acides aminés essentiels, des acides gras (acide alpha-linolénique, acide palmitique et acide oléique) et d’autres nutriments, dont la vitamine C.

Outre ces nutriments essentiels, cette racine contient des composés bioactifs responsables de bienfaits pour le corps humain, ce qui a provoqué une augmentation considérable de sa consommation au cours des 20 dernières années dans le monde entier.

A partir de la fin des années 1990, elle est devenue une importante plante médicinale en Chine et y est maintenant largement cultivée.

Le Lepidium meyenii n’est pas un médicament mais un complément alimentaire connu populairement sous les noms de « Ginseng péruvien » ou de « Viagra péruvien », parce que cette plante aurait une action positive sur la libido.

Les compléments alimentaires à base de Maca sont généralement constitués de poudres préparées à partir de la racine de la plante.

Les allégations santé autorisées pour la Maca en tant que complément alimentaire sont les suivantes :

  • Contribue à stimuler l’activité intellectuelle et à renforcer la mémoire ;
  • Stimule le désir sexuel et a une influence bénéfique sur la fertilité.

Dans cet article nous allons nous intéresser uniquement aux preuves scientifiques qui viennent soutenir l’effet positif de la Maca sur la libido.

Maca et libido

Lors des 20 dernières années, l’intérêt grandissant du public pour les vertus aphrodisiaques de la Maca a conduit plusieurs équipes de chercheurs à chercher à vérifier si l’on pouvait mettre en évidence ces propriétés de manière scientifique.

En toute logique, ce sont des chercheurs péruviens qui ont ont publié un premier article(1) en 2002 reprenant les données d’un essai clinique randomisé en double aveugle comparant, chez des hommes en bonne santé, 2 doses différentes de Maca à un placebo (substance sans principe actif).

57 hommes en bonne santé, âgés de 21 à 56 ans ont reçu pendant 12 semaines soit, 1,5 g par jour de Maca, soit 3 g par jour de Maca, soit un placebo.

Le désir sexuel a été évalué avec des tests spécifiques à l’inclusion dans l’étude puis après 4, 8 et 12 semaines de supplémentation.

Dès la 8e semaine de supplémentation la libido a été significativement augmentée pour les patients recevant la Maca, sans différence entre les doses, par rapport à ceux recevant la placebo.

Il est intéressant de noter que cette augmentation du désir sexuel s’est faite sans modification des taux sanguins de testostérone (hormone sexuelle masculine).

Maca et femmes

Plus récemment, une équipe australienne a voulu évaluer si l’on retrouvait chez les femmes(2) le même effet d’augmentation du désir sexuel sans modification de l’équilibre hormonal après une supplémentation en Maca.

14 femmes post-ménopausées ont été incluses dans un essai clinique randomisée en double aveugle versus placebo.

Elles ont reçu pendant 6 semaines une supplémentation en Maca ou en placebo.

A l’issue de l’étude, les femmes ayant été supplémentées en Maca ont présenté une augmentation du désir sexuel par rapport au placebo sans modification des taux sanguins d’hormones sexuelles.

En revanche, la supplémentation en Maca a été également associée, chez ces femmes post-ménopausées, à une diminution de symptômes psychologiques comme l’anxiété et la dépression.

Maca et dysfonctionnement érectile

Enfin des scientifiques italiens(3) ont voulu évaluer si on pouvait retrouver chez des hommes présentant un léger dysfonctionnement érectile cette augmentation de la libido mise en évidence chez des hommes sains.

Pour cela ils ont mené une étude clinique en double aveugle incluant 50 hommes affectés par un léger dysfonctionnement érectile et qui ont été randomisés pour recevoir pendant 12 semaines soit un traitement avec un extrait sec (poudre) de Maca soit un placebo.

Après ces 12 semaines de supplémentation, les patients sous Maca ont présenté une augmentation significative, par rapport à ceux sous placebo des scores :

  • Mesurant la fonction érectile ;
  • Mesurant les satisfactions psychologique, physique et sociale.

Ainsi cette étude a mis en évidence un effet significatif de la supplémentation en Maca sur la perception subjective de bien-être général et du bien-être sexuel chez des patients adultes présentant un dysfonctionnement érectile léger.

Les résultats de ces 3 études ont été compilés dans une revue systématique de la littérature scientifique qui a été publiée en 2010(4).

(1) Effect of Lepidium meyenii (MACA) on sexual desire and its absent relationship with serum testosterone levels in adult healthy men G. F. Gonzales, A. Cordova, K. Vega, A. Chung, A. Villena, C. Gonez and S. Castillo Andrologia. 34,367–372 (2002)

(2) Beneficial effects of Lepidium meyenii (Maca) on psychological symptoms and measures of sexual dysfunction in postmenopausal women are not related to estrogen or androgen content Nicole A Brooks, Gisela Wilcox, Karen Z Walker, John F Ashton, Marc B Cox, Lily Stojanovska Menopause. Nov-Dec 2008;15(6):1157-62. doi: 10.1097/gme.0b013e3181732953.

(3) Subjective effects of Lepidium meyenii (Maca) extract on well-being and sexual performances in patients with mild erectile dysfunction: a randomised, double-blind clinical trial. Zenico T, Cicero AF, Valmorri L, Mercuriali M, Bercovich E. Andrologia. 2009 Apr;41(2):95-9. doi: 10.1111/j.1439-0272.2008.00892.x.

(4) Maca (L. meyenii) for improving sexual function: a systematic review. Shin BC, Lee MS, Yang EJ, Lim HS, Ernst E. BMC Complement Altern Med. 2010 Aug 6;10:44. doi: 10.1186/1472-6882-10-44.

Gilles Badot

Scientifique de formation (Pharmacologie clinique, Métabolisme des médicaments et Nutrition), j'ai été, pendant 18 ans, Directeur de l'information scientifique et de la Recherche Clinique des Laboratoires GENEVRIER et j'ai occupé, de janvier 2016 à octobre 2018, la fonction de Président du groupe « acides hyaluroniques » du Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales (SNITEM).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *