Artichaut (Cynara scolymus)

L’artichaut est un chardon domestiqué et cultivé, qui appartient à la famille des astéracées, tout comme le pissenlit, la chicorée, la bardane, la camomille ou encore l’arnica. Originaire du bassin méditerranéen, ce légume feuille est avant tout une plante médicinale aux nombreuses vertus, déjà utilisée à l’antiquité par les Grecs et les Romains. Découvrons les nombreux atout de ce légume atypique …

Origine

Ses origines seraient d’Afrique du Nord, d’Egypte ou d’Ethiopie. Son nom, qui lui aurait été attribué à la renaissance, vient de l’arabe « ardhi-chawki » par l’intermédiaire du lombard « articiocco ». C’est Catherine de Médicis qui introduira l’artichaut en France en 1533, marquant le début de sa grande popularité. Il existe deux types d’artichauts selon la forme de son bouton floral : conique (violet de Provence ou de Venise, Poivrade, Sara ou Macau) ou rond (gros camus de Bretagne, gros vert de Laon, vert de Provence ou épineux) . Sa culture est assez délicate puisqu’il lui faut suffisamment d’espace pour sa pleine croissance, une bonne fertilisation, une abondance d’eau, de la douceur sans canicule et de la fraîcheur sans gelées.

Atouts Nutritionnels

Les atouts nutritionnels de l'artichaut

Des antioxydants à foison

L’artichaut est une mine de composés phénoliques (narirutine, cynarine …) et d’anthocyanines à fort pouvoir antioxydant. L’artichaut contient également de la Symilarine.

De l’inuline

C’est un sucre non digestible.

Des fibres d’excellente qualité

L’artichaut est une très bonne source de fibres solubles et insolubles.

Des minéraux en nombre

Du magnésium, du cuivre, du fer et du manganèse en quantité non négligeable. L’artichaut fait partie des légumes à forte densité minérale.

Effets secondaires et contre-indications

Si l’artichaut est un légume non seulement inoffensif mais en plus excellent pour la santé, sa prise sous forme de compléments alimentaires peut être, dans certains cas particuliers, à éviter.
Du fait de son action cholérétique, les personnes sujettes aux calculs biliaires, aux lithiases biliaires ou aux voies biliaires obstruées, doivent le consommer avec parcimonie et éviter les cures. Les femmes enceintes et les enfants en bas âge devront éviter la complémentation quotidienne. De même, en cas d’hyperkaliémie, il est préférable de consommer l’artichaut avec parcimonie. Enfin, l’inuline qu’il contient est susceptible, à forte dose, de provoquer des troubles digestifs voire des diarrhées chez les personnes aux intestins fragiles.

Artichaut (Cynara scolymus) - Nos produits en contenant

Lise Lafaurie - Diététicienne et nutritionniste

Lise Lafaurie

Diététicienne et nutritionniste, bonne vivante et décomplexante j'ai pour vocation de dépoussiérer la vision austère et vieillotte de la diététique traditionnelle. Auteur du blog Les Frites Vertes, la devise qui m'est chère "si c'est bon pour mes papilles, c'est bon pour mon corps".