-40% sur votre première commande avec le code
NUT21

Quercétine

Derrière ce nom mystérieux, se cache un pigment appartenant à la famille des flavonoïdes, naturellement présent dans les plantes. Zoom sur la quercétine, ses bienfaits et son origine !

Origine

Aussi appelée quercétol, la quercétine est un composé organique de la très grande famille des flavonoïdes. On la trouve dans certaines plantes médicinales, dont l’efficacité est précisément liée à leur teneur en quercétine. Il se présente sous la forme hétéroside – dit aussi glucoside – ce qui signifie qu’il est associé à un glucide.
La quercétine est l’un des nombreux pigments à l’origine de la coloration des végétaux, que ce soit des légumes, des fruits ou des fleurs : il existerait près de 4000 pigments différents dans la nature. Plusieurs plantes médicinales – telles que le Gingko ou le millepertuis - contiennent de la quercétine et lui doivent en grande partie leurs propriétés thérapeutiques.

Les flavonoïdes ont été découverts, en même temps que la vitamine C, par Albert Szent-Gyorgyi en 1937. Ce scientifique hongrois reçoit pour ses découvertes le prix Nobel de physiologie ou médecine. Après en avoir longuement étudié les propriétés biochimiques, il les nomma dans un premier temps Vitamine P du fait de leur capacité à réduire la perméabilité des vaisseaux sanguins. Cette dénomination a été abandonnée lorsqu’on s’est rendu compte que ce composé ne répondait pas à la définition officielle du terme vitamine, qui est jugée comme essentielle à la vie.

La quercétine possède un goût particulièrement amer, semblable à celui de la naringine, constituant du pamplemousse, ce qui explique qu’on la trouve le plus souvent sous forme de gélules à avaler et non de poudre ou d’extraits liquides.

Sources Alimentaires

Ce pigment est contenu dans de nombreuses plantes, légumes et fruits, dont il est responsable de la coloration rouge.
Les sources qui en sont le mieux pourvues sont sans conteste les câpres qui en contiennent jusqu’à 180 mg pour 100 g, la livèche (170 mg/100g), l’oignon rouge (jusqu’à 100 mg/100g selon les variétés).
Viennent ensuite le piment fort (50 mg/100g), le sureau noir (42 mg/100G) et le chocolat noir (42 mg/100g). Enfin, les myrtilles (17 mg/100g), la cerise (12 mg/100 g), le cassis (5 mg/100g), le brocoli cru (3,2 mg/100g) et le thé vert (2,7 mg/100g) en sont également des sources intéressantes au quotidien.

Bienfaits et vertus

Antioxydant

Comme tous les flavonoïdes, la quercétine est un antioxydant reconnu. Elle permet de lutter contre le stress oxydatif en captant et bloquant l’activité des radicaux libres, mais aussi en inhibant l’oxydation des lipides est un antioxydant reconnu.
C’est d’ailleurs pour ses recherches sur l’activité antioxydante des flavonoïdes et de la vitamine C qu'Albert Szent-Gyorgyi a reçu le prix Nobel.

Soulage les allergies

La quercétine serait indiquée pour soulager la rhinite allergique chronique. D’après une étude japonaise de 20131 menée sur des rats, elle aurait des effets antihistaminiques notables. L’étude constate ainsi que « le prétraitement à la quercétine pendant 3 semaines a supprimé les symptômes d'allergie nasale induits par le TDI et l'élévation de l'ARNm H1R dans la muqueuse nasale des rats sensibilisés au TDI ».
Ce flavonoïde agirait en inhibant la libération d’histamine, et donc en réduisant les symptômes qui y sont liés, en particulier la congestion nasale et l’irritation des yeux.
En limitant la libération de l’histamine, ingrédient chimique responsable des démangeaisons et de l’inflammation de la peau, la quercétine serait également un traitement efficace contre l’eczéma d’origine allergique.

Cardio-protecteur

D’après une étude Finlandaise menée en 20022, la consommation quotidienne d’aliments riches en quercétine serait très efficace en prévention des accident vasculaires cérébraux et des troubles coronariens.
Une seconde étude de 20093 confirme l’action protectrice de la quercétine contre les maladies cardiovasculaires.
Enfin, trois études cliniques456 suggèrent que la prise de suppléments de quercétine provoque une baisse de la pression artérielle chez les patients hypertendus.

Anti-inflammatoire

L’activité antioxydante de la quercétine lui confère également une action anti-inflammatoire, liée à l’inhibition de certaines molécules largement impliquées dans l’inflammation : cytokines et prostaglandines. Une revue publiée en 20197 et regroupant de nombreuses études visant à examiner les composés les plus puissants qui affectent la réponse immunitaire arrive à la conclusion que la quercétine fait partie des flavonoïdes les plus puissants de l’inflammation.
L’aspect anti-inflammatoire de la quercétine a également été validé cliniquement8 sur les symptômes de la prostatite (inflammation de la prostate). Un traitement de 500 mg de quercétine deux fois par jour pendant un mois a nettement soulagé les symptômes des patients.

Anti cancers

Comme tous les antioxydants, la quercétine aurait un effet préventif contre les cancers grâce à son action contre les radicaux libres.
Deux études épidémiologique910 menées en 2007 en Finlande et en 2008 aux Etats-Unis suggèrent son effet préventif sur le cancer du pancréas chez l’homme non-fumeur. Les deux études soulignent en effet la relation entre l’apport alimentaire de quercétine et la diminution du risque de cancer du pancréas.

Posologie

On recommande généralement de prendre 500 mg de quercétine deux fois par jour, sans dépasser les 1200 mg par jour.

Dans le cas spécifique du traitement des rhinites allergiques, on préconise 100 mg à 200 mg, 3 fois par jour, 20 minutes avant les repas. Et pour soulager les inflammations, 200 mg à 400 mg sont conseillés, 3 fois par jour entre les repas.

Effets secondaires et contre-indications

Les personnes souffrant de troubles de la thyroïde devront éviter la prise de quercétine en supplémentation.
La prise prolongée de quercétine est susceptible de provoquer des troubles rénaux légers.
Enfin, ce flavonoïde pourrait nuire à l’efficacité de certains antibiotiques, de la famille des quinolones : il est toujours recommandé de demander l’avis de son médecin traitant avant d’entreprendre une cure de compléments alimentaires.
La quercétine interagit positivement avec la vitamine C en augmentant son absorption par l’organisme et en retardant son élimination. Elle est ainsi souvent associée à cette vitamine au sein de compléments alimentaires.

Références

1. Quercetin inhibits transcriptional up-regulation of histamine H1 receptor via suppressing protein kinase C-δ/extracellular signal-regulated kinase/poly(ADP-ribose) polymerase-1 signaling pathway in HeLa cells. Hattori M1, Mizuguchi H, Baba Y, Ono S, Nakano T, Zhang Q, Sasaki Y, Kobayashi M, Kitamura Y, Takeda N, Fukui H. Int Immunopharmacol. 2013 Feb;15(2):232-9. doi: 10.1016/j.intimp.2012.12.030. Epub 2013 Jan 16.
2. Knekt P, Kumpulainen J, et al. Flavonoid intake and risk of chronic diseases. Am J Clin Nutr. 2002 Sep;76(3):560-8. Texte intégral : http://www.ajcn.org
3. Quercetin reduces systolic blood pressure and plasma oxidised low-density lipoprotein concentrations in overweight subjects with a high-cardiovascular disease risk phenotype: a double-blinded, placebo-controlled cross-over study. Egert S, Bosy-Westphal A, et al. Br J Nutr. 2009 Oct;102(7):1065-74.
4. Serum lipid and blood pressure responses to quercetin vary in overweight patients by apolipoprotein E genotype. Egert S, Boesch-Saadatmandi C, et al. J Nutr. 2010 Feb;140(2):278-84.
5. Quercetin reduces blood pressure in hypertensive subjects. Edwards RL, Lyon T, et al. J Nutr. 2007 Nov;137(11):2405-11.
6. Serum lipid and blood pressure responses to quercetin vary in overweight patients by apolipoprotein E genotype. Egert S, Boesch-Saadatmandi C, et al. J Nutr. 2010 Feb;140(2):278-84.
7. Gricelis Martínez, Michael R. Mijares, Juan B. De Sanctis. Effects of Flavonoids and Its Derivatives on Immune Cell Responses. Recent Patents on Inflammation & Allergy Drug Discovery. 2019, Vol.13, No.2, p.84.
8. Nutraceuticals in Prostate Disease: The Urologist’s Role. J Curtis Nickel, MD, FRCSC,* Daniel Shoskes, MD, MSc, FRCS(C),† Claus G Roehrborn, MD, FACS,‡ and Mark Moyad, MPH§. Rev Urol. 2008 Summer; 10(3): 192–206. PMCID: PMC2556486
9. Flavonoid intake and risk of pancreatic cancer in male smokers (Finland). Bobe G, Weinstein SJ, et al. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 2008 Mar;17(3):553-62.
10. Flavonols and pancreatic cancer risk: the multiethnic cohort study. Nöthlings U, Murphy SP, et al. Am J Epidemiol. 2007 Oct 15;166(8):924-31. Epub 2007 Aug 9.

Lise Lafaurie - Diététicienne et nutritionniste

Lise Lafaurie

Diététicienne et nutritionniste, bonne vivante et décomplexante j'ai pour vocation de dépoussiérer la vision austère et vieillotte de la diététique traditionnelle. Auteur du blog Les Frites Vertes, la devise qui m'est chère "si c'est bon pour mes papilles, c'est bon pour mon corps".

  • Sommaire