Vitamine B2

Vitamine B2 -Bienfaits, Carences, Vertus, Effets Secondaires

La vitamine B2, ou riboflavine, est aussi appelée vitamine du tonus car elle est essentielle à la production d’énergie grâce à la dégradation des protéines, des lipides et des glucides. Petit tour d’horizon des propriétés de cette vitamine et de ses applications médicales …

Origine

La vitamine B2 a longtemps été confondue avec la vitamine B1, jusqu’à ce qu’en 1920 le chercheur A.D. Hemmett se rende compte au cours d’une expérimentation sur la levure, qu’après destruction de la vitamine B1 par la chaleur, subsiste un autre principe actif. Ce n’est ensuite qu’en 1933 que le chercheur Allemand R.Khun, isole la vitamine B2 à partir du lait de vache, et s’aperçoit qu’elle est bien plus résistante à la chaleur que la vitamine B1 mais aussi bien plus sensible à la lumière. Il en analysera ensuite la structure et la synthétisera en 1935 en l’appelant tout d’abord « lactoflavine ».
C’est finalement un chercheur Suisse P. Karrer, qui donnera son nom scientifique de Riboflavine à la vitamine B2.

Sources Alimentaires

Bien qu’elle soit très répandue dans l’alimentation, la vitamine B2 est plus abondante dans les produits d’origine animale, et en particulier dans les abats, la viande et les produits laitiers.
Ses meilleures sources alimentaires sont le foie d’agneau (4,3 mg/100 g), le foie de génisse (3,4 mg/100 g), le foie de veau (3,1mg/100 g) ou encore les rognons de boeuf (2,9 mg/100 g).

La vitamine B2 est également contenue en bonne quantité dans les produits laitiers et en particulier dans les fromages. Les plus riches sont l’époisse (1,2 mg/100 g), le fromage de chèvre sec (1,2 mg/100 g), le camembert (0,7 mg/100 g), le roquefort (0,6 mg/100 g), le lait de brebis (0,3 mg/100 g) et le lait de vache 1/2 écrémé (0,2 mg/100 g).

Certains poissons et fruits de mer contiennent aussi des quantités non négligeables de vitamine B2, à l’instar du maquereau (0,4 mg/100 g) et des calamars (1,7 mg/100 g).

Plusieurs fruits oléagineux sont aussi de bonnes sources de riboflavine à l’image des amandes grillées (1,2 mg/100 g) et des noix de cajou (0,2 mg/100 g).

Enfin, comme toutes les vitamines du groupe B, la vitamine B2 est très présente dans la levure de bière qui en contient de 3 à 5 mg/100 g, ainsi que dans les céréales de petit-déjeuner enrichies en vitamines (1,1 mg/100 g).

Bienfaits et vertus

La vitamine B2 est impliquée dans les processus métaboliques du corps humain, ce qui la rend indispensable pour la production d’énergie et le bon fonctionnement du cerveau.
On la trouve dans la rétine, où elle joue un rôle prépondérant dans la bonne vision nocturne. C’est également une vitamine essentielle à la beauté de la peau et des cheveux.
Enfin, à doses élevées, la vitamine B2 peut-être proposée pour abaisser le taux de « mauvais » cholestérol et pour soulager les symptômes de la migraine.

Carences

Les carences en vitamine B2 sont relativement rares dans les pays développés, car elle est très répandue dans l’alimentation et la plupart du temps les apports nutritionnels recommandés sont couverts.
Cependant, la vitamine B2 est détruite par l’alcool, par certaines contraceptions orales et par les antibiotiques, ce qui peut provoquer des carences chez les personnes concernées.
Les besoins de la femme enceinte sont également accrus, ce qui la rend plus sujette aux carences.
De même, une des principales sources alimentaires de vitamine B2 étant les produits laitiers, les personnes intolérantes ou allergiques au lactose ou aux protéines de lait peuvent présenter des carences. C’est aussi le cas des végétaliens qui ne consomment ni viandes ni produits laitiers.

La carence en vitamine B2 peut alors se traduire par des lésions de la peau (dermite séborhéique) et des muqueuses (lèvres gercées, coins de la bouche fissurés, langue rougeâtre …), des troubles oculaires (larmoiement, conjonctivites récidivantes, hypersensibilité à la lumière …) ou encore un manque de tonus et des crampes musculaires.

Apports nutritionnels recommandés et posologie

Les apports nutritionnels recommandés sont de 1,6 mg/jour pour l’homme et d’1,5 mg/jour pour la femme. Les besoins de la femme enceinte sont d’1,6 mg/jour et de la femme allaitante d’1,8 mg/jour.
Il faut également savoir que les besoins en vitamine B2 sont directement liés à la dépense énergétique, et que les personnes très sportives ou soumises à de grosses dépense caloriques (travailleurs de force) verront leurs besoins augmenter.
Les personnes alcooliques, fumeuses et diabétiques ont également des besoins accrus en vitamine B2.

En cas de supplémentation de vitamine B2 sous forme de compléments alimentaires, la posologie usuelle est très variable et peut aller de 40 mg/jour à 400 mg/jour selon les indications.
La riboflavine étant une vitamine hydrosoluble dont l’excès est éliminé par les urines, il n’y a pas de surdosage possible.

Effets secondaires et contre-indications

La supplémentation en vitamine B2 est susceptible de provoquer une coloration jaune vif des urines dont il ne faut pas s’inquiéter.
Prise à forte dose, la vitamine B2 peut provoquer des troubles digestifs tels que des diarrhées.

Il n’y a pas de contre-indication à la prise de vitamine B2, mais en l’absence de données disponibles à ce jour, les enfants et les femmes allaitantes éviteront d’entamer un traitement à la vitamine B2, et les femmes enceintes se limiteront à une prise de 3 mg/jour de vitamine B2.

Allons plus loin … les nouvelles découvertes scientifiques

Des études menées en 2008 à l’université d’Oxford ont révélé que la riboflavine, en association avec les folates (vitamine B9), la vitamine B6 et la methionine, aidait à prévenir l’apparition de certains cancers, dont le cancer colorectal, le cancer de l’oesophage, le cancer du col de l’utérus ou encore celui de la prostate.
Cet effet préventif serait en grande partie dû à l’action antioxydante de la vitamine B2 qui limite les dégâts des radicaux libres, responsables du vieillissement des cellules mais aussi du développement de diverses maladies.
Les études se poursuivent, affaire à suivre …