Les remèdes naturels contre les moustiques

Comment lutter contre les moustiques ?

Tous les ans c’est le même refrain. Les premières chaleurs arrivent, et il faut choisir entre deux maux : étouffer dans la chambre à la nuit tombée, ou s’autoriser une fenêtre ouverte et se réveiller le corps jonché de boutons de moustiques… Mais cette année, on a dit NON ! Pour éviter de se faire piquer à tous vas, nous vous proposons aujourd’hui de nous concentrer sur notre ennemi des saisons chaudes : le moustique. Qui est-il réellement ? Comment le tenir à l’écart ? Et en cas de piqûre, comment réagir ? Nous vous livrons toutes nos astuces pour passer des soirées sereines, en maintenant les moustiques à l’écart !

Moustique et moustique tigre : pourquoi nous piquent-ils ?

Comment différencier un moustique commun d'un moustique tigre ?

Quelle différence entre moustique tigre et moustique commun

On entend beaucoup parler des moustiques tigres depuis ces dernières années. Mais quelle différence y a-t-il réellement avec le moustique commun ?

Pour commencer, ces deux types de moustiques ne sortent pas aux mêmes moments de la journée. Tandis que le moustique commun part surtout en vadrouille une fois la nuit tombée (d’où le “ZzZZzZ” qui plane dans la nuit à côté de votre oreille), son cousin le moustique tigre est plutôt matinal. On le rencontre en effet dès l’aube.

Physiquement, les deux compères se ressemblent. Pourtant, à y regarder de plus près, on peut facilement les distinguer. Comme son nom l’indique, le moustique tigre est… zébré. On voit en effet sur son abdomen des bandes blanches et noires en intervalle. Il est aussi bien plus petit que son cousin : il mesure en général moins de 2 mm, alors que le moustique commun peut aller jusqu’à 7 mm de long !

Enfin, le moustique tigre est plus lent que le commun. Il est donc plus facile de s’en débarrasser avec une belle claque. Encore faut-il le repérer, ce petit malin !

Le moustique tigre est assez peu présent en France, mais sa population tend à augmenter régulièrement à cause des changements climatiques. Restez donc vigilants. C’est en effet principalement cette variété de moustiques qui peut transmettre des maladies.

Pourquoi le moustique pique-t-il ?

Qu’il s’agisse du tigre ou du commun, leurs piqûres ne sont jamais un cadeau. Et pourtant, si les moustiques nous piquent, c’est une question de survie pour eux.

Seules les femelles moustiques piquent. En effet, le sang collecté pendant la piqûre leur est indispensable pour se reproduire. Elles utilisent les protéines du sang pour nourrir leurs œufs.

Le bout de la trompe de la femelle moustique est très acéré, ce qui lui permet de traverser notre peau. Lors de la piqûre, le moustique nous injecte un peu de salive. Dedans, on retrouve des molécules anticoagulantes : cela permet au moustique de prélever la quantité de sang dont elle a besoin sans que la plaie ne se répare trop vite.

C’est à cause de cette salive anticoagulante que les piqûres démangent. En effet, elle provoque une réaction allergique chez la plupart des humains. Le processus inflammatoire se déclenche, le bouton se forme et la sensation de démangeaison apparaît. On recommande souvent de ne pas gratter les boutons de moustiques. Et c’est justifié ! En grattant le bouton, on risque de disséminer la salive déclenchant l’allergie dans une plus grande surface. Ainsi on fait pire que mieux : la démangeaison s’étend, et on a encore plus envie de se gratter… Il faut donc prendre sur soi et ne pas gratter. Petite astuce : mettez un glaçon sur le bouton si vous n’arrivez pas à vous retenir de gratter. Cela va réduire l’inflammation et anesthésier la zone !

Pourquoi les moustiques vous piquent-ils toujours vous et pas les autres ?

Avez-vous déjà remarqué que les moustiques ont tendance à piquer toujours les mêmes personnes ?

Aussi appelée « théorie du complot moustiquaire« , ce constat est pourtant avéré. Cela peut s’expliquer par plusieurs paramètres.

Le premier est la différence de groupe sanguin. Une étude japonaise semble en effet démontrer que les moustiques vont plutôt piquer les personnes du groupe sanguin O. Eh oui, même chez les moustiques, c’est le groupe sanguin le plus recherché !

Une autre explication possible serait le taux de CO2 rejeté pendant la respiration. C’est en effet notre production de CO2 qui permet aux moustiques de nous repérer.

De la même façon, plus on a chaud, plus on transpire, et plus on attire nos amis les moustiques. Eux aussi ont l’odorat sensible.

Enfin, quand on boit de l’alcool, on a tendance à produire plus de CO2 et notre température corporelle augmente. vous l’aurez compris, encore un paramètre qui va faire de vous la cible des moustiques du voisinage…

Comment réaliser votre anti moustique maison ?

Quelques recettes d'anti moustique maison naturel

Comme le disait Sun Tzu,  “si tu connais ton ennemi et que tu te connais toi-même, tu n’auras aucune raison de craindre l’issue de cent batailles”. Bien dit ! Alors maintenant que les moustiques n’ont plus de secret pour vous, il est temps de sortir les armes pour éviter leurs piqûres. Rien de mieux que des ingrédients naturels pour lutter contre les moustiques. Nous vous proposons donc 2 recettes répulsives pour éviter d’être piqué.e par ces nuisibles.

Diffusion anti moustiques

Si vous aimez profiter de votre balcon ou jardin, mais que vous avez le don d’attirer à vous les moustiques tigres les plus virulents, vous pouvez diffuser des huiles essentielles afin de les maintenir à l’écart. Pour cela, mélangez :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de Citronnelle de Java Bio
  • 8 gouttes d’huile essentielle de Géranium Rosat Bio
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée Bio

Vous pouvez ensuite disposer le mélange dans un diffuseur d’huiles essentielles, ou déposer quelques gouttes sur un galet, un coton ou toute surface poreuse. Disposez ensuite ces objets près de vous lorsque vous restez dehors, afin de garder les moustiques éloignés.

Evitez de diffuser ce mélange en présence d’enfants de moins de 3 ans, de femmes enceintes ou allaitantes, ou encore de personnes asthmatiques ou épileptiques sans l’avis préalable d’un médecin.

Vous aurez besoin de

Géranium Rosat - Huile essentielle bio

L'huile essentielle de Géranium Rosat est obtenue par distillation à la vapeur d'eau des parties aériennes fleuries de Pelargonium graveolens.
Huile essentielle 100% pure et naturelle, issue de l'Agriculture Biologique.
Distillée en France.

Lotion répulsive contre les moustiques

Pour ceux qui préfèrent se balader en forêt et qui ne peuvent donc pas mettre leur diffuseur dans leur poche, il est possible d’utiliser une lotion anti moustique tout aussi naturelle et efficace. Pour cela, prenez :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de Citronnelle de Java Bio
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Géranium Rosat Bio
  • 5 ml d’huile végétale Bio (d’avocat par exemple)

Mélangez le tout dans un flacon vide. Déposez quelques gouttes de la synergie à des points stratégiques de votre corps : une goutte sur chaque cheville, sur chaque poignet, et dans le cou. Si vous transpirez beaucoup, n’hésitez pas à remettre régulièrement du mélange. De même, si vous avez des vêtements courts (ou êtes très grand), n’hésitez pas à mettre aussi quelques gouttes sur les coudes, les épaules, les genoux, etc.

De la même façon que pour la diffusion, demandez l’avis d’un spécialiste de santé avant d’appliquer le mélange sur les enfants de moins de 6 ans, les femmes enceintes ou allaitantes, et les personnes atteintes d’asthme ou d’épilepsie.

Vous aurez besoin de

Citronnelle de Java - Huile essentielle Bio

L'huile essentielle de Citronnelle de Java est obtenue par distillation à la vapeur d'eau des parties aériennes fleuries de Cymbopogon winterianus.
Huile essentielle 100% pure et naturelle, issue de l'Agriculture Biologique.
Distillée en France.

Citronnelle et Géranium : les ingrédients phare contre les moustiques

Vous l’aurez remarqué, nous avons utilisé les huiles essentielles de Citronnelle de Java et de Géranium Rosat dans ces deux recettes. Et ce n’est pas juste parce qu’elles sentent bon !

L’huile de Citronnelle de Java contre les moustiques, c’est un incontournable. Cette huile est très riche en citronellol : une molécule particulièrement répulsive pour les insectes, et surtout pour les moustiques. De plus, la Citronnelle détruit même les larves d’insectes, pour prendre le problème à la racine !Son parfum est pourtant loin de la Citronnelle, mais le Géranium est un anti moustique remarquable aussi. En couplant ces deux huiles, vous obtenez une réelle barrière contre les moustiques et autres parasites. Rien de tel pour vous protéger efficacement contre les piqûres.

Quelques astuces anti moustique

Certaines autres précautions peuvent être prises pour éviter les piqûres de moustiques. Pour commencer, investissez dans une moustiquaire si vous vivez ou voyagez dans une zone à risque. De même, il existe certains vêtements légers et anti moustiques pour vous protéger de la tête au pied.

Puisque les moustiques sont attirés par les odeurs, et surtout les odeurs sucrées, évitez le parfum avant de partir en vadrouille ! Vous pouvez aussi utiliser du talc pour absorber la transpiration.

Eviter les vêtements noirs, bleus ou rouges. Une légende urbaine dit en effet que ces couleurs pourraient attirer les moustiques. Pas très crédible à notre goût, mais pour ceux qui désespèrent de trouver la feinte contre les moustiques, tout se tente !

Soulager naturellement la piqûre de moustique

La Citronnelle permet de soulager les piqûres de moustique.

Si malgré toutes vos précautions, vous vous êtes quand même fait piquer par notre ami le moustique, ne désespérez pas ! Nous avons encore une fois une belle astuce naturelle pour soulager les piqûres de moustique.

La citronnelle de Java (encore elle !) a plus d’un tour dans son sac quand il s’agit de lutter contre les moustiques. Non contente de les repousser, elle soulage aussi l’inflammation causée par la piqûre. Dès que vous voyez apparaître le bouton, la rougeur et/ou la démangeaison, appliquez 1 goutte d’huile essentielle de Citronnelle de Java sur la zone touchée. Elle calmera quasi-instantanément la démangeaison.

Si vous avez des piqûres de moustique sur une large zone, vous pouvez diluer l’huile de Citronnelle dans une huile végétale : 30 gouttes maximum dans 5 ml d’huile végétale suffiront largement.

Moustique et moustique tigre : même pas peur !

N'ayez plus peur de vous faire piquer par les moustiques !

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour passer des soirées en terrasses sereines, ou pour profiter d’une balade en forêt sans revenir écarlate et boursouflé à cause des moustique ! Et si vous prévoyez de voyager dans des pays où le paludisme fait rage, n’hésitez pas à consulter les recommandations de l’OMS ou les conseils du Vidal pour mettre toutes les chances de votre côté et éviter tout désagrément. On n’est jamais trop prudent !

Vous aurez besoin de

Les remèdes naturels contre les moustiques
4.8 (96.36%) 11 vote[s]

Valentine

Issue d'une filière scientifique, mes expériences dans la naturopathie et l’aromathérapie m’ont permis de faire de ma passion mon métier : proposer des astuces et solutions pour vivre mieux, naturellement et en consommant responsable !

2 commentaires sur “Les remèdes naturels contre les moustiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *