01 88 40 09 80 du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h

Harpagophytum : Posologie, Bienfaits, Vertus, Principes Actifs

Harpagophytum est un fruit permettant de traiter de nombreux maux

Derrière ce nom à la consonance barbare, se cache un fruit en forme de crochet surnommé « griffe du diable » utilisé depuis des siècles par les guérisseurs et sorciers sud-africains. Focus sur cette plante salvatrice et sur ses différents bienfaits !

Origine

Son nom vient du latin harpagos qui signifie grappin, en rapport à la forme de ses fruits crochus, qui s’accrochent aux pattes des chevaux. Cherchant à s’en débarrasser, ils se cambrent et dansent de façon endiablée d’où leur surnom de griffe du diable. Cette plante herbacée qui appartient à la famille des Pedaliaceae cousine du sésame, est originaire du désert de Kalahari, de Namibie et d’Afrique du Sud. Ce sont les profondes racines secondaires de la plante qui contiennent en plus forte concentration ses principes actifs.

Depuis plusieurs centaines d’années, les peuples indigènes d’Afrique du Sud (Bantus, San et Khoi) utilisaient l’harpagophytum pour traiter de nombreux maux dont les douleurs articulaires, rhumatismales et digestives.

Vous aurez besoin de

harpagophytum

Complément alimentaire à base d'Harpagophytum BIO 1200 mg

Protection des articulations et des tendons

Fabrication Française

Les premières descriptions occidentales de la plante datent du début du XIXè siècle mais ce n’est qu’un siècle plus tard, en 1907, qu’un Allemand découvre ses propriétés médicinales après avoir assisté à une guérison spectaculaire d’un malade soigné grâce à cette fameuse griffe du diable.

L’harpagophytum est une plante sauvage, assez difficile à cultiver. Aujourd’hui, c’est quelques 7 cents tonnes de racines de griffe du diable qui sont vendues annuellement dans le monde entier et face à une menace de survie, les pays producteurs (Namibie, Botswana et Afrique du Sud) ont mis en place des politiques encadrant sa récolte afin de préserver sa ressource.

Principes actifs

L’harpagophytum contient de nombreux principes actifs qui contribuent à ses multiples bienfaits.

  • Des glucosides monoterpène (harpagoside, harpagide, procumbide) aux propriétés anti-inflammatoires, analgésique et antispasmodique.
  • Des flavonoïdes (lutéoline et kaempférol) et des phytostérols (sitostérine, stigmastérine) des antioxydants qui potentialisent l’effet anti-inflammatoire de l’harpagoside.
  • Des phénols aux propriétés diurétiques
  • De nombreux minéraux essentiels : calcium, magnésium, fer, potassium, phosphore et cuivre.
  • Des vitamines : bêta-carotène et vitamine C antioxydantes, et toutes les vitamines du groupe B qui jouent un rôle important dans le métabolisme des cellules.

Bienfaits

L'harpagophytum a des vertus sur les douleurs articulaires, lombaires et les troubles intestinaux

Douleurs articulaires

La griffe du diable est principalement connue pour soulager les symptômes de l’inflammation, en particulier les douleurs liées à l’arthrose. C’est l’harpagoside qui serait responsable des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques de la plante.

Une première étude française menée en 20001 compare l’efficacité de l’harapdol, médicament à base d’harpagophytum, à celle de la diacerhéine (traitement classique de l’arthrose) sur 122 patients souffrant d’arthrose du genou. Les résultats de cette étude démontrent que le harpadol est comparable en efficacité et supérieur en sécurité à la diacerhéine.

Puis, une autre étude de 20072 teste les effets de l’harpagophytum pendant 8 semaines sur des patients souffrant de rhumatismes. Elle révèle des réductions statistiquement significatives des scores de douleur moyens pour les douleurs à la main, au poignet, au coude, à l’épaule, à la hanche, au genou et au dos» avec une nette amélioration de leur qualité de vie et pour plus de la moitié, une diminution voire un arrêt de leur traitement médicamenteux.

L’Escop (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) recommande d’ailleurs l’harpagophytum pour traiter l’arthrose et les douleurs lombaires.

Douleurs lombaires

Une première étude menée en 20023 sur 250 patients souffrant de douleurs lombaires non spécifiques, traités au doloteffine (un extrait breveté d’Harpagophytum) dosé à 60 mg d’harpagoside par jour, conclu que « doloteffin mérite bien d’être pris en compte dans les douleurs arthrosiques au genou et à la hanche et dans les douleurs lombaires non spécifiques

Un an plus tard, une autre étude allemande4 compare le doloteffin et le Vioxx (traitement anti-inflammatoire non stéroïdien). Selon les résultats de cette étude, le doloteffin se révèle aussi efficace que le traitement anti-inflammatoire.

Troubles intestinaux, perte de l’appétit

C’est sa forte amertume qui confère à la griffe du diable son efficacité sur l’appétit et la sécrétion de sucs digestifs (action cholérétique) nécessaires à une bonne digestion. L’ESCOP, l’OMS (Organisation Mondiale de Santé) et la Commission E reconnaissent l’usage de l’harpagophytum dans le traitement symptomatique de la perte de l’appétit et des troubles de la digestion. L’Agence européenne du médicament reconnaît l’usage traditionnel de l’harpagophyton « pour soulager les douleurs articulaires mineures, ainsi que les ballonnements, les flatulences et la perte d’appétit temporaire ».

Posologie

Il est conseillé de choisir les produits de phytothérapie titrant 3% de gluco-iridoïde ou 1,2 à 2% d’harpagoside.

La posologie diffère selon le trouble à soigner.

Pour soulager les douleurs articulaires ou musculaires :

  • 3 à 6 g par jour de comprimé ou de capsule de poudre (au cours des repas)
  • 600 à 1200 mg d’extrait normalisé (au cours des repas)

Pour stimuler l’appétit ou améliorer la digestion :

  • 500 mg de comprimé ou capsule de poudre 3 fois par jour au cours des repas
  • Décoction de racine séchée en poudre : 1 cuillère à café de poudre à faire infuser dans une tasse d’eau pendant 15 minutes.

Vous aurez besoin de

harpagophytum

Complément alimentaire à base d'Harpagophytum BIO 1200 mg

Protection des articulations et des tendons

Fabrication Française

Contre-indication, effets secondaires

Une consommation régulière de griffe du diable peut provoquer de légers problèmes intestinaux, notamment une accélération du transit. La plante peut par ailleurs irriter l’estomac, d’où la nécessité de le prendre en mangeant. L’harpagophytum est contre-indiqué en cas d’ulcère gastrique ou d’ulcère du duodénum, ainsi qu’aux diabétiques et aux personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires. Les femmes enceintes devront également éviter d’entamer un traitement d’harpagophytum.

Allons plus loin … vers de nouvelles découvertes scientifiques !

Une récente étude coréenne menée en 20175 a tenté d’évaluer l’activité anti-ostéoporique de l’harpagoside sur un modèle murin (rongeur) ovariectomisé. Les résultats de cette étude ont suggéré que l’harpagoside était « un candidat potentiel pour la gestion de l’ostéoporose post-ménopausique ». Une brèche qui s’ouvre pour de nouvelles études et peut être un nouveau traitement prometteur … affaire à suivre !

Vous aurez besoin de

harpagophytum

Complément alimentaire à base d'Harpagophytum BIO 1200 mg

Protection des articulations et des tendons

Fabrication Française

Références

1. Chantre P, Cappelaere A, et alEfficacy and tolerance of Harpagophytum procumbens versus diacerhein in treatment of osteoarthritisPhytomedicine. 2000 Jun;7(3):177-83.

2. Warnock M, McBean D, et al. Effectiveness and safety of Devil’s Claw tablets in patients with general rheumatic disorders. Phytother Res. 2007 Dec;21(12):1228-33.

3. Chrubasik S, Thanner J, et al. Comparison of outcome measures during treatment with the proprietary Harpagophytum extract doloteffin in patients with pain in the lower back, knee or hip. Phytomedicine 2002

4. Chrubasik S, Model A, et al. A randomized double-blind pilot study comparing Doloteffin and Vioxx in the treatment of low back pain. Rheumatology (Oxford) 2003 Jan;42(1):141-8. Texte integral : rheumatology.oxfordjournals.org

5. Chung, H., Kim, W. Kyung, Oh, J., Kim, M., Shin, J., Lee, J., Ha, I., & Lee, S. Kook. (2017). Anti-Osteoporotic Activity of Harpagoside by Upregulation of the BMP2 and Wnt Signaling Pathways in Osteoblasts and Suppression of Differentiation in Osteoclasts. Journal of natural products, 80, 434-442.

Partagez vos amis

Lise Lafaurie

Diététicienne et nutritionniste, bonne vivante et décomplexante j'ai pour vocation de dépoussiérer la vision austère et vieillotte de la diététique traditionnelle. Auteur du blog Les Frites Vertes, la devise qui m'est chère "si c'est bon pour mes papilles, c'est bon pour mon corps".

6 commentaires sur “Harpagophytum : Posologie, Bienfaits, Vertus, Principes Actifs

  • chalucia@gmail.com'
    26 novembre 2020 at 17 h 17 min
    Permalink

    Bonsoir, je découvre votre site.J’ai besoin de conseils, je voudrais savoir quoi prendre pour des douleurs neuropathiques dans le dos suite à un accident ancien. Je dois prendre du neurontin mais je cherche une autre solution pour ne pas prendre de poids. Merci d’avance.

    Répondre
    • 27 novembre 2020 at 14 h 32 min
      Permalink

      Bonjour,

      Je vous conseille de consulter votre médecin avant d’arrêter votre médicament. Je peux vous proposer des antalgiques et analgésiques naturels, mais vous ne pouvez en aucun cas les substituer à votre médicament sans l’avis de votre médecin.
      Vous pouvez associer 3 gouttes d’huiles essentielles de genévrier commun et 2 gouttes d’huile essentielle de Laurier noble diluées dans le macérât huileux de millepertuis (attention, cette dernière est photosensiblisante, pas d’exposition au soleil avant 8 heures passées). Appliquez ce mélange sur les zones douloureuses.

      Très bonne journée 🙂

      Répondre
      • jobnet64@gmail.com'
        15 décembre 2020 at 11 h 18 min
        Permalink

        Bonjour Rim,
        Juste une petite question concernant harpagophytum, a -t-il des effets positifs sur la sciatique.
        Merci d’avance.
        Cordialement

        Répondre
        • 15 décembre 2020 at 11 h 28 min
          Permalink

          Bonjour Mohamed,

          L’harpagophytum est très reconnu pour ses vertus anti-douleurs et anti-inflammatoires sur les articulations. IL contribue donc tout à fait au soulagement de la sciatique.

          Très bonne journée 🙂

          Répondre
  • pchaumont56@gmail.com'
    21 janvier 2021 at 12 h 15 min
    Permalink

    Bonjour,
    Je constate que la posologie conseillée en cas de douleurs d’arthrose est de 3 à 6 g /jour, sur le produit que j’ai acheté en magasin bio c’est 1 à 3 gélules de 330 mg / jour, soit 0.33 g / jour.
    Pourriez-vous me fournir une explication ?

    Répondre
    • 22 janvier 2021 at 9 h 14 min
      Permalink

      Bonjour Pat,
      Quel est le produit que vous avez acheté ? En gélule il est toujours plus compliqué d’avoir des dosages élevés. Si l’extrait est concentré en principes actifs, le dosage pourra être inférieur. A partir de 1g par jour, des effets positifs sont démontrés avec cette plante. N’hésitez pas à adapter le dosage à votre besoin en discutant avec un médecin ou naturopathe.
      Très bonne journée 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *