Allergie au pollen et rhume des foins : les traitements naturels

Le printemps est, pour les personnes allergiques, une mauvaise saison, qui s'accompagne de rhinite allergique, conjonctivite et autres maux liés à l'allergie au pollen.

Ça y est le printemps est là ! Il apporte avec lui le beau temps, la chaleur, les fleurs … autant de choses qui peuvent paraître agréables, mais qui, pour certains, sont signes de début des problèmes.

De nombreuses personnes souffrent pendant cette période de rhume des foins, aussi appelé rhinite allergique ou allergies au pollen qui peuvent les empêcher de profiter pleinement de cette belle saison. En effet, entre 15 à 20 % de la population française souffre d’allergies au pollen.

Rhume des foins

Les symptômes du rhume des foins

Le plus souvent, le rhume des foins est une réaction allergique causée par la floraison des fleurs qui libère dans l’air du pollen. Il est quasiment impossible d’échapper au pollen qui est présent dans l‘air et se déplace très facilement.

Nous ne sommes pas tous sensibles de la même manière au pollen. En effet, selon les plantes et les périodes de floraison, nous ne sommes pas tous allergiques au même moment, ni de la même façon.

Les floraisons ont lieu de février à avril pour les pollens d’arbres (cyprès, bouleau), de mai à juillet pour ceux des graminées (foin) et d’août à octobre pour les herbacées (herbes des fossés, fleurs, etc.). Autant dire que pour les personnes allergiques, ces 9 mois ne sont pas agréables.

Entre les éternuements, le nez qui coule, et les yeux qui piquent, le printemps (pour les allergiques) rime souvent avec mauvais moment ! En plus, tous ces symptômes peuvent s’accompagner d’autres symptômes plus gênants :

  • conjonctivite : yeux qui gonflement, rouges et larmoyants,
  • crise d’asthme,
  • oedème de Quincke faisant gonfler certaines parties du corps (souvent visage et lèvres),
  • choc anaphylactique produisant un malaise et nécessitant un traitement en urgence.

En gros : un rhume des foins est un mélange entre un rhume lié à un virus (la fièvre en moins), et une allergie !

Dans certains cas (beaucoup plus rares), le rhume des foins peut s’accompagner de difficultés respiratoires.

Nous allons vous dévoiler ici nos techniques afin de lutter contre ces désagréments du printemps liés à l’allergie !

Allergie : Comment ça marche ?

Il peut arriver que le corps confonde certaines substances normalement anodines avec des substances dangereuses pour notre organisme. Cette substance est alors qualifiée d’allergisante.

Lorsque la substance allergisante entre en contact avec les muqueuses, les cellules produisent un signal libéré dans le sang. Ce signal est composé de molécules d’histamine qui délivrent à tout le corps un message d’invasion par un corps étranger à éliminer. Ces molécules d’histamine jouent donc un rôle majeur dans le déclenchement des réactions allergiques. Le système immunitaire met alors en place des moyens de défense qui provoquent les symptômes que nous avons évoqués précédemment.

Contre les symptômes du rhume des foins, certains ont opté pour la prise de médicaments (antihistaminiques). Cette prise d’antihistaminiques, comme toute prise de médicaments, n’est pas sans risque.

En effet, certains médecins se questionnent sur les dangers liés à une prise régulière d’antihistaminiques, notamment sur l’accoutumance. La prise régulière d’antihistaminiques peut habituer l’organisme à la molécule du médicament, ce qui fait que l‘organisme développe une résistance à ce médicament. Le médicament devient donc, à la longue, moins efficace et le patient doit passer à une autre molécule, souvent plus forte et agressive.  

Rhume des foins et aromathérapie

traiter le rhume des foins avec les huiles essentielles

Huile essentielle de Ravintsara

Huile essentielle indispensable dans le traitement des troubles broncho-pulmonaires, elle renforce également les défenses immunitaires, ce qui la rend très efficace contre les allergies. Elle débouche les nez encombrés et stoppe l’écoulement nasal.

Huile essentielle de Lavandin super

Connue pour ses vertus relaxantes et anti-spasmodiques, l’huile essentielle de lavandin est très efficace pour soulager les allergies liées au pollen.

Huile essentielle d’Eucalyptus radiata

L’eucalyptus radié est souvent utilisé pour traiter les sinusites et les bronchites. Cependant, il est également très efficace contre les rhinites allergiques (rhume des foins) grâce à ses vertus immuno modulantes, anti inflammatoires et décongestionnantes.

Vous aurez besoin de

 

Huile essentielle d’Estragon

L’huile essentielle d’estragon est reconnue pour ses vertus stimulantes, étant très riche en vitamine C. Elle possède également des propriétés digestives et anti – allergiques.

Huile essentielle de Camomille allemande

L’huile essentielle de camomille allemande est souvent recommandée dans le cas d’allergies. En effet, elle possède des propriétés anti-allergiques, anti-inflammatoires et calmantes.

Huile essentielle de Menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée possède la propriété de bloquer la sécrétion d’histamine. Elle va donc permettre d’inhiber la réponse allergique et donc soulager les symptômes du rhume des foins.

Huile essentielle de Pin sylvestre

Plus communément appelé pin des montagnes, le pin sylvestre possède des propriétés antibactériennes, antifongiques et antiseptiques, utiles lors d’une réaction allergique comme le rhume des foins.

Vous aurez besoin de

Pin Sylvestre - Huile essentielle bio

Un coup de fouet naturel.
En cas de fatigue physique ou psychique, l'huile essentielle de Pin sylvestre peut se révéler très utile. Sa composition en fait un tonique qui vous permettra de lutter contre la fatigue et les baisses d'énergie.

L'huile essentielle de Pin sylvestre est riche en principes actifs, qui agissent sur le système immunitaire : elle lui fournit un soutien important pour lutter contre la prolifération des microbes dans l'organisme, et accélérer la guérison des rhumes et autres maux de l'hiver.

Fabrication Française.

 

Toutes ces huiles essentielles peuvent tout à fait être ingérées, si vous supportez le goût bien sur. Il vous suffit de mettre quelques gouttes sur un comprimé neutre ou un morceau de sucre et de le faire fondre dans votre bouche. A renouveler 2 à 3 fois par jour.

Vous pouvez également utiliser ces huiles essentielles en diffusion, grâce à un diffuseur ultrasonique ou nébuliseur par exemple. Toujours en inhalation vous pouvez déposer quelques gouttes d’huiles essentielles sur un mouchoir ou dans un bol d’eau chaude que vous allez respirer avec des grandes inspirations. Vous pouvez renouveler l’inhalation plusieurs fois par jour.

Vous pouvez également utiliser ces huiles essentielles en fabricant une huile de massage maison. Pour cela, il vous suffit de diluer quelques gouttes d’huiles essentielles dans une huile végétale (coco, bourrache ou avocat par exemple). Vous pouvez masser vos sinus, votre torse et le haut de votre dos 2 à 3 fois par jour avec ce mélange.

Vous aurez besoin de

 

Comme d’habitude, vous pouvez mélanger les huiles essentielles entre elles afin d’augmenter leur efficacité.

Allergie au pollen et rhume des foins : les traitements naturels
4.7 (94.44%) 18 vote[s]

Perrine

Passionnée de nature et Ingénieur en biologie spécialisation formulation, je suis très sensible à la préservation de l'environnement et cherche à réduire mes déchets au maximum. Mon but sur ce blog ? Vous partager mes astuces pour vivre de façon plus économique et écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *