01 88 40 09 80 du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h

3 plantes pour détoxifier notre foie

Les plantes pour détoxifier notre foie

Qui dit fêtes de fin d’année dit succession de repas copieux et donc excès alimentaires.

Foie gras, saumon, dinde farcie, marrons, bûches glacée et champagne se succèdent parfois sur plusieurs jours mettant notre foie à rude épreuve.

Résultats : ballonnements, nausées voire la fameuse « crise de foie » viennent ternir les festivités.

Comment prendre soin de notre foie sur-sollicité pour l’aider à faire face à tous ces excès ?

Focus sur 3 plantes « détoxifiantes » qui peuvent sauver nos lendemains de fête !

Artichaut et « bon Cholestérol »

Malheureusement pour nous, les repas des fêtes de fin d’année sont bien souvent trop riches en graisses animales, donc en acides gras saturés et en cholestérol.

Le HDL cholestérol, dit « bon cholestérol » a alors tendance à baisser au profit du LDL cholestérol surnommé « mauvais cholestérol ». C’est pourtant ce dernier qui est impliqué dans la formation de la plaque d’athérome pouvant conduire à des accidents cardio-vasculaires.

Un des rôles du foie est de maintenir l’équilibre entre le HDL et le LDL, qui a tendance à se rompre lors des successions de repas trop riches.

Outre le retour à une alimentation équilibrée, la supplémentation en extrait d’artichaut pourrait nous aider à restaurer cet équilibre.

L’artichaut, ou Cynara scolymus, est une variété non épineuse et domestiquée du chardon sauvage.

En phytothérapie, l’artichaut est utilisé pour :

  • Améliorer une digestion difficile,
  • Aider à traiter les dysfonctionnements hépatobiliaires, les ballonnements et les nausées,
  • Faciliter l’élimination rénale et urinaire,
  • Lutter contre la constipation en stimulant la sécrétion biliaire.

La capacité d’un extrait de feuilles d’artichaut à améliorer notre balance entre « bon » et « mauvais » cholestérol a été mise en évidence par les résultats d’un essai clinique(1) publiés en 2013. Les patients qui recevaient 500 mg par jour d’extraits d’artichaut, pendant 8 semaines, ont présenté une augmentation significative de leur taux de HDL, par rapport à ceux recevant le placebo dont le taux était resté stable.

Parallèlement, leurs taux de LDL et de Cholestérol total étaient significativement diminués par rapport au groupe placebo.

Cette étude révèle donc que les extraits d’artichaut peuvent contribuer au retour de l’équilibre entre « bon » et « mauvais » cholestérol.

Radis noir et détoxification

Le radis noir ou Raphanus sativus var niger est une plante herbacée appartenant à la famille de brassicacées (ou crucifères) comme les choux, le navet, le raifort, la moutarde …

Ces plantes contiennent des glucosinolates qui sont transformés dans l’organisme en composés qui ont une saveur plus ou moins âcre et donnent leur goût particulier à leurs préparations culinaires.

Le radis noir contient des concentrations particulièrement hautes de glucosinolates, qui outre leurs particularités culinaires, sont des précurseurs du glutathion un composé actif indispensable aux mécanismes de détoxification de l’organisme.

En 2014, une étude(2) a révélé qu’une supplémentation contenant des extraits de radis noir, pendant 4 semaines, influençait positivement la détoxification de l’organisme et pouvait assurer la protection des cellules du foie.

Ainsi, les substances toxiques étudiées sont moins présentes dans le sang et plus importantes dans les urines permettant leurs éliminations de l’organisme.

Curcuma et graisses

Le curcuma est le composant actif du Safran des Indes, une plante de la famille des Zingibéracées dont fait également parti le Gingembre.

Le curcuma est un remède bien connu de la médecine traditionnelle chinoise utilisé pour faciliter la circulation sanguine et lutter contre la douleur.

Au-delà de ses propriétés antidouleur, le curcuma pourrait soulager les inflammations aiguës des voies respiratoires et avoir une action positive sur la dépression majeure.

Il serait également efficace pour réduire l’hyperglycémie.

Enfin, le curcuma possèderait des effets hypolipidémiants, c’est à dire une capacité à diminuer les taux de graisses dans notre sang.

C’est cette dernière propriété qui a été récemment étudiée chez l’être humain à travers une large revue des données scientifiques disponibles(3).

Cette méta-analyse révèle que les personnes supplémentées en curcuma depuis 4 semaines présentent :

  • Une baisse significative de leur taux de triglycérides sanguins,
  • Une diminution de leur cholestérol sanguin total,
  • Une baisse de leur taux de LDL ou « mauvais » cholestérol,
  • Une augmentation de leur HDL ou « bon » cholestérol,

Les auteurs de cette étude notent également, que l’effet bénéfique du curcuma est augmenté si la durée de la supplémentation est supérieure à 8 semaines et si la dose de curcuma est supérieure à 300 mg par jour.

(1) Beneficial effects of artichoke leaf extract supplementation on increasing HDL-cholesterol in subjects with primary mild hypercholesterolaemia: a double-blind, randomized, placebo-controlled trial. Rondanelli M, Giacosa A, Opizzi A, Faliva MA, Sala P, Perna S, Riva A, Morazzoni P, Bombardelli E. International Journal of Food Sciences and Nutrition. 2013 Feb;64(1):7-15.

(2) An open label pilot study to evaluate the efficacyof Spanish black radish on the induction of phaseI and phase II enzymes in healthy male subjects Malkanthi Evans, Elaine Paterson and David M Barnes BMC Complementary and Alternative Medicine2014,14:475

(3) A Systematic Review and Meta-analysis of Randomized Controlled Trials on the Effects of Turmeric and Curcuminoids on Blood Lipids in Adults with Metabolic Diseases Fen Yuan, Hui Dong, Jing Gong, Dingkun Wang, Meilin Hu, Wenya Huang, Ke Fang, Xin Qin, Xin Qiu, Xueping Yang, and Fuer Lu Advence Nutrition 2019;10:791–802.

Partagez vos amis

Gilles Badot

Scientifique de formation (Pharmacologie clinique, Métabolisme des médicaments et Nutrition), j'ai été, pendant 18 ans, Directeur de l'information scientifique et de la Recherche Clinique des Laboratoires GENEVRIER et j'ai occupé, de janvier 2016 à octobre 2018, la fonction de Président du groupe « acides hyaluroniques » du Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales (SNITEM).

2 commentaires sur “3 plantes pour détoxifier notre foie

  • grangonnet@gmail.com'
    2 janvier 2021 at 20 h 49 min
    Permalink

    Bonsoir, mon fils a une spondylartritre ankylosante il avait Enbrel comme anti inflammatoire mais le rhumato lui a changé cet anti-inflammatoire et il vient de s’apercevoir que son foie était touché. Pouvez-vous me conseiller pour aider son foie a se régénérer. Merci d’avance.

    Répondre
    • 4 janvier 2021 at 9 h 26 min
      Permalink

      Bonsoir Annie,
      Les traitements médicamenteux peuvent en effet nuire au foie, cependant le foie est un organe fascinant qui peut se régénérer. Parmi les plantes, vous pouvez utiliser le chardon-marie qui est l’une des plus puissantes pour la santé du foie. Vous pouvez également lui proposer ces 3 aliments présentés dans l’article : curcuma, radis noir et artichaut. Proposez également à votre fils des produits riches en antioxydants et notamment vitamine C comme les fruits (pomme, fruits rouges…), des noix, du thé vert ou encore le cacao. Si la santé de son foie ne s’améliore pas, pensez à consulter à nouveau votre médecin.
      Très bonne journée,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *