D-mannose

Le D-Mannose est un sucre simple, à la structure très proche du glucose. Il est secrété en toute petite quantité par notre organisme, et il tapisse le tractus urinaire. Découvrons cette molécule récemment utilisée en complément alimentaire …

Origine

Le mannose est un ose composé de 6 carbones, un aldohexose. La racine du mot « manna » vient de la « manne » récoltée par les hébreux pendant l’exode, qui est la sécrétion sucrée de certains arbres (la sève) rencontrés dans les déserts du Moyen-Orient. Le D-mannose peut être produit par oxydation du mannitol, qui est un édulcorant naturel au pouvoir sucrant 0,7 fois plus élevé que le sucre. C’est aussi un sucre qui passe rapidement dans le corps sans être absorbé.

Sources Alimentaires

Le D-mannose est présent dans certains fruits et particulièrement dans les airelles, appelées aussi canneberges. On trouve également du D-Mannose en quantité significative dans la sève de certains arbres et arbustes ainsi que dans le maïs, et en quantité moindre dans les pêches, les oranges, les ananas, les pommes et les myrtilles.

Conseils d’utilisation

On conseille généralement un dosage quotidien de l’ordre de 2 à 4 g de D-Mannose en capsule, en poudre ou en comprimé, par prise de 500 mg toutes les 2 à 3 heures pendant au moins 5 jours. On constate généralement une amélioration des symptômes dès 24 heures mais il est important de prolonger le traitement jusqu’à 2 à 3 jours après totale disparition des symptômes.
Si les symptômes persistent à la même intensité au delà de 3 jours, consultez votre médecin pour vérifier que la cystite n’ai pas une autre cause que E.Coli. Le D-Mannose peut être pris en traitement, mais aussi en prévention de la cystite, lorsque vous vous sentez fragile ou affaibli, ou après un traitement antibiotique prolongé, susceptible de provoquer une infection urinaire.

Effets secondaires et contre-indications

Le D-mannose étant un sucre naturel, il est inoffensif et ne provoque aucun effet indésirable qu’elles que soient les doses prescrites. Ce sucre n’étant pas métabolisé comme les autres sucres, il n’est pas non plus contre-indiqué chez les diabétiques ou pré-diabétiques.
Les enfants et les femmes enceintes peuvent également entamer un traitement au D-Mannose.

Lise Lafaurie - Diététicienne et nutritionniste

Lise Lafaurie

Diététicienne et nutritionniste, bonne vivante et décomplexante j'ai pour vocation de dépoussiérer la vision austère et vieillotte de la diététique traditionnelle. Auteur du blog Les Frites Vertes, la devise qui m'est chère "si c'est bon pour mes papilles, c'est bon pour mon corps".