Kératine

Kératine : Bienfaits pour les cheveux, Origine, Vertus

Son nom nous est familier, nous l’associons généralement aux cheveux et aux ongles, chez qui elle est synonyme de force et de santé. Et pour cause, la kératine est la protéine la plus abondante de nos phanères, chez qui elle assure un rôle de cohésion et de structure. Découvrons ses propriétés et ses vertus …

Origine

La racine du mot Kératine vient du grec Keras, dont le premier sens est « corne ». Produite par les kératinocytes, cellules constitutives des phanères (poils, cheveux, ongles …), la kératine représente près de 90 % de leur composition finale. C’est une scléroprotéine insoluble à la structure hélicoïdale et fibreuse qui contient une grande quantité d’acides aminés soufrés, en particulier la cystéine.
Il existe deux formes de kératine : l’alpha-kératine que l’on trouve chez les mammifères et donc les humains, et la bêta-kératine présente chez les reptiles et les oiseaux.

Sources Alimentaires

La kératine n’est pas présente dans les aliments puisque c’est une protéine de structure, qui n’est pas digestible. En revanche, certains aliments favorisent sa bonne synthèse, et en les mettant régulièrement au menu, la production de kératine peut être boostée. C’est le cas notamment des aliments riches en protéines, et en particulier en protéines animales, tels que la viande, le poisson et les produits laitiers.
Ce sont effectivement les protéines les plus riches en acides aminés soufrés (cystéine notamment) qui vont le mieux contribuer à stimuler la synthèse de kératine. On trouve ces acides aminés soufrés principalement dans la viande de première catégorie, à savoir celle que l’on fait griller et qui est pauvre en tendons, ligaments et collagène. Le poisson est également une bonne source d’acides aminés soufrés, de même que les produits laitiers à faible teneur en matière grasse.
Outre les acides aminés, un autre élément contribue à une synthèse efficace de kératine, il s’agit du béta-carotène. On trouve ce pigment, précurseur de la vitamine A, dans les fruits et légumes très colorés, tels que la mangue, le melon, les carottes, les abricots mais aussi les épinards, les poivrons et l’oseille.

Bienfaits et vertus

La kératine est principalement employée en cosmétologie pour renforcer la structure du cheveux et stimuler sa pousse. Elle permet de renforcer le ciment intercellulaire, recoller les écailles des cheveux en agissant comme un film protecteur, qui enrobe et gaine le cheveu.
La kératine permet également d’imperméabiliser les cheveux et de les rendre résistants.
C’est aussi elle qui est responsable de leur élasticité. Lorsque l’on tire sur les cheveux, ils s’allongent jusqu’à 5%, c’est ce qui leur permet de ne pas se casser à la moindre traction (brossage, coiffures serrées …).
Enfin, c’est la kératine qui confère au cheveu sa plasticité, à savoir sa forme naturelle. Un cheveux bouclé pourra ainsi être raidi avec un brushing, mais il finira par retrouver sa forme bouclée au contact de l’eau. De même, un cheveu raide bouclé à l’aide de bigoudi retrouvera sa raideur, tout cela grâce à la kératine.
La richesse en kératine des cheveux est le gage d’une bonne santé et de leur beauté. Un cheveu riche en kératine est fort, brillant et souple. Les écailles du cheveu sont bien fermées, lui permettant de réfléchir la lumière et de briller.
A l’inverse, un cheveu pauvre en kératine est terne, cassant et rêche.
La teneur en kératine du cheveu est affectée par des traitements agressifs à répétition ou par une alimentation déséquilibrée. Mais elle diminue également naturellement avec l’âge. Une cure de kératine agit alors comme une cure de jouvence du cheveu.

Posologie

Si la kératine - telle qu’on la trouve dans nos cheveux - est une protéine qui ne peut être digérée et assimilée par voie orale, elle peut être rendue soluble et biosdisponible grâce à des procédés de fabrication. On peut alors en faire des compléments alimentaires efficaces.
La kératine ainsi extraite peut alors passer la barrière intestinale et passer dans le sang pour agir sur la structure des cheveux. Les doses préconisées sont généralement de 500 mg à 1g de kératine par jour en comprimé, sur une durée de 2 à 3 mois.
La kératine peut également être utilisée en soins externes, en salon (lissage brésilien, soin à la kératine) ou chez soi (shampoings, sérums, masques …).

Effets secondaires et contre-indications

La kératine étant une protéine, il est vivement recommandé de respecter les doses prescrites sans les dépasser pour ne pas perturber le bon fonctionnement des reins.
Toute supplémentation en kératine est déconseillée aux enfants.
Les femmes enceintes et allaitantes devront demander l’avis de leur médecin traitant avant d’entamer une cure.