Bambou (B. arundinacea)

Bambou (B. arundinacea) : ingrédient complément alimentaire

L'Origine du Bambou

Appelé également Tabashir ou Bamboosil, le Bambou appartient à la famille des Poacées.

Le bambou pousse à l'état naturel dans le monde entier, sur tous les continents et sous différents climats (tropicaux, subtropicaux et tempérés).
Il en existe plus de 120 espèces et, pour chacune, la floraison se produit de manière simultanée dans toute une région, et parfois même dans le monde entier.

Cette herbe géante à croissance rapide peut mesurer jusqu'à 20 mètres de haut et croître d'un mètre par jour chez certaines espèces.

Les Propriétés du Bambou

Outre les pousses que l'on consomme en cuisine, on l'utilise également, sous d'autres formes, dans de nombreuses médecines traditionnelles. 
Ses propriétés sont innombrables et chacune de ses parties renferme des propriétés médicinales :

Sa feuille est utilisée en médecine ayurvédique pour combattre la fièvre et la toux
Ses propriétés anti-inflammatoires, tirées des protéines, des acides aminées et des enzymes qu'elle contient, sont intéressantes dans les cas d'inflammation chronique tels que la polyarthrite rhumatoïde ou les ulcères gastriques.

- Son écorce est utilisée pour soigner les maladies de peau

- Ses graines, qui renferment des acides aminés et de vitamines, sont utilisées comme laxatif et seraient efficaces pour lutter contre le diabète

- Sa racine, une fois brûlée, peut être appliquée sur les mycoses, les gingivites et pour soulager les articulations douloureuses

- La résine de ses tiges, riche en silice organique, est préconisée dans les cas de problèmes articulaires pour reminéraliser et pour favoriser la souplesse articulaire au niveau du cartilage

Elle est également efficace pour lutter contre la sécheresse cutanée et soigner les cheveux déminéralisés.

L'apport en glucosamine et en chondroïtine renforcerait les propriétés et les actions du bambou
Il est donc conseillé de prendre ces 2 ingrédients en complément lors d'une cure de bambou.