01 88 40 09 80 du lundi au vendredi de 9h à 18h

Guarana (Paullinia cupana)

Très populaire au Brésil, le guarana est avant tout réputé pour ses vertus stimulantes. Pourtant, les graines de cette plante ont plus d’une corde à leur arc … découvrons leurs multiples bienfaits et leur mode d’action.

Origine

Paullinia cupana, de son nom scientifique latin, le guarana est originaire d’Amazonie, et plus précisément du Brésil. Ce petit arbuste grimpant, qui peut produire des lianes allant jusqu’à 12 mètres de hauteur, fleurit à la fin du printemps et ses fruits rouges apparaissent en septembre. Chaque fruit renferme 3 précieuses graines couleur chocolat, très prisées en phytothérapie.
Les amérindiens d’Amazonie consommaient déjà le guarana à l’époque pré-Colombienne, il y a plus de 2 mille ans avant JC. Il leur servait à résister aux périodes de disettes ou aux longues expéditions et à lutter contre la fatigue. Les graines étaient alors torréfiées dans un grand four d’argile pendant plusieurs heures, broyées au mortier puis réduites en pâtes et modelées en bâtonnets. Ces bâtonnets étaient ensuite fumés et séchés à l’air libre pendant plus d’un mois avant d’être consommés.
Le guarana était également utilisé par plusieurs pays d’Amérique du Sud pour ses propriétés astringentes.
Il n’arrivera en Europe qu’au courant du XIXè siècle. Il y est alors consommé sous forme de boisson stimulante et devient vite très populaire.
Ce n’est qu’en 1840 que son principe actif - la caféine - est découvert, on l’appelle alors guaranine.

Principes actifs

Les graines de guarana ont la plus forte concentration en caféine du monde. Cette très haute teneur explique ses propriétés toniques. Outre cette caféine, le guarana contient des xantines (théophylline, théobromine) aux propriétés diurétiques, stimulantes et anti-fatigue, ainsi que de nombreux alcaloïdes.
On y trouve également des fibres (pectines), des antioxydants (tanins), des acides aminés, des acides gras essentiels, des minéraux (magnésium, calcium, zinc) et des vitamines (A, E, B et PP).

Bienfaits et vertus

Stimulant naturel, augmente la vigilance

La caféine a fait l’objet de nombreuses études123 qui ont conclu à une amélioration de la vigilance et des performances des travailleurs de nuit, ou des conducteurs de nuit. En stimulant le système nerveux central, la caféine à haute dose aide à combattre la somnolence.

Propriétés amincissantes

C’est de nouveau la caféine contenue dans le guarana qui est responsable de son action « minceur ». Ce stimulant naturel, en plus d’être efficace pour booster l’attention et maintenir éveillé, a la faculté d’augmenter le métabolisme de base (dépense calorique au repos) et de réduire la masse grasse, comme le montre cette étude canadienne de 20054.
Par ailleurs, une étude épidémiologique menée en Amazonie en 20115 sur les plus de 60 ans, montre que les consommateurs de guarana de sexe masculin ont un tour de taille inférieur à ceux qui n’en consomment pas.

Améliore les performances cognitives

La guaranine agit comme un stimulant intellectuel en améliorant la mémoire et la concentration.
Les xantines contenues dans la plante permettent de booster la vigilance et d’augmenter l’attention. Une étude britannique de 20076 a démontré que le « guarana a amélioré les performances de la mémoire secondaire et augmenté les niveaux d’alerte et d’humeur »

Posologie

Comme pour le café, la posologie du guarana est à adapter en fonction de la plus ou moins bonne tolérance à la caféine. Compte tenu de sa très haute teneur en caféine (en moyenne de 2,5 à 7%), on recommande de ne pas dépasser la prise de 2 g de guarana par jour, soit 600 mg de caféine. Pour obtenir un effet notable, il faut un minimum de 60 mg de caféine, mais cette dose peut aller jusqu’à 500 à 600 mg pour les gros consommateurs de caféine qui ont développé une accoutumance.
Dans le commerce, le guarana est souvent conditionné sous forme de gélules, qui titrent généralement 500 mg de guarana. La posologie usuelle est alors de d’une à quatre gélules par jour.
La cure n’excèdera pas un mois 1/2, afin d’éviter l’apparition de troubles intestinaux.

Effets secondaires et contre-indications

Ils sont les mêmes que pour les produits riches en caféine.
Les effets secondaires parfois constatés sont : des palpitations, une augmentation de la pression artérielle, des brûlures gastriques, une nervosité, des sautes d’humeurs ou encore des troubles du sommeil.
La consommation de guarana est déconseillée chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle, de maladies rénales, de troubles du rythme cardiaque mais aussi d’anxiété et de troubles du sommeil.
Les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants devront également consulter avant d’entreprendre une cure de guarana.

Références

1. Kamimori GH, Johnson D, et al. Multiple caffeine doses maintain vigilance during early morning operations. Aviat Space Environ Med. 2005 Nov;76(11):1046-50.
2. Philip P, Taillard J, et al. The effects of coffee and napping on nighttime highway driving: a randomized trial. Ann Intern Med. 2006 Jun 6;144(11):785-91.
3. Schweitzer PK, Randazzo AC, et al. Laboratory and field studies of naps and caffeine as practical countermeasures for sleep-wake problems associated with night work. Sleep. 2006 Jan 1;29(1):39-50.
4. Berube-Parent S, Pelletier C, et al. Effects of encapsulated green tea and Guarana extracts containing a mixture of epigallocatechin-3-gallate and caffeine on 24 h energy expenditure and fat oxidation in men. Br J Nutr. 2005 Sep;94(3):432-6.
5. Habitual Intake of Guaraná and Metabolic Morbidities: An Epidemiological Study of an Elderly Amazonian Population. Costa Krewer C, Ribeiro EE, Ribeiro EA, Moresco RN, Ugalde Marques da Rocha MI, Santos Montagner GF, Machado MM, Viegas K, Brito E, Cruz IB. Phytother Res. 2011 F
6. Haskell CF, Kennedy D, et al. A double-blind, placebo-controlled, multi-dose evaluation of the acute behavioural effects of guarana in humans. J Psychopharmacol. 2007 Jan;21(1):65-70.

Guarana (Paullinia cupana) - Nos produits en contenant

Lise Lafaurie - Diététicienne et nutritionniste

Lise Lafaurie

Diététicienne et nutritionniste, bonne vivante et décomplexante j'ai pour vocation de dépoussiérer la vision austère et vieillotte de la diététique traditionnelle. Auteur du blog Les Frites Vertes, la devise qui m'est chère "si c'est bon pour mes papilles, c'est bon pour mon corps".