L’acide hyaluronique et votre peau

acide hyaluronique et peau
Comment l’acide hyaluronique permet à votre peau de rester jeune ?

En injection, en crème, en masque, en gel…
L’acide hyaluronique et ses bienfaits pour la qualité de peau et son hydratation sont bien connus de tous. Mais à part son nom, que sait-on de lui ? Où le trouve-t-on ? Quels sont ses propriétés sur la peau ? Et peut-on faire bénéficier notre peau de ses bienfaits par une supplémentation orale ?
Les réponses à vos questions ci-dessous…

L’acide hyaluronique, une molécule présente dans la peau. Mais pas que !

L’acide hyaluronique, ou hyaluronate, est une macromolécule, c’est-à-dire une molécule de très grande taille, constituée de dérivés de glucides (sucres), autrement dit, un polysaccharide.

C’est une molécule qui est omniprésente chez tous les vertébrés et qui a très peu changé au cours de l’évolution des espèces.

L’acide hyaluronique est particulièrement abondant dans la matrice extracellulaire des tissus conjonctifs mous comme la peau, le liquide synovial, les vaisseaux sanguins, le sérum, le cerveau, le cartilage, les valves cardiaques et le cordon ombilical.

La peau est le plus grand organe du corps humain, et contient également la plus grande quantité d’acide hyaluronique de l’organisme, avec 50 % de l’acide hyaluronique total du corps.

Sa présence est fondamentale car l’acide hyaluronique est responsable des propriétés rhéologiques (capacité de la peau à résister et à se déformer sous la pression), hygroscopiques (capacité à retenir l’eau) et viscoélastiques de la peau(1). L’acide hyaluronique, c’est donc un allié précieux pour prendre soin de sa peau, lutter contre le vieillissement et les rides du visage.

Acide hyaluronique et rides

La quantité d’acide hyaluronique dans la peau diminue progressivement avec l’âge et on estime qu’une personne de 75 ans n’a dans sa peau qu’un quart de la quantité d’acide hyaluronique qu’elle avait à 19 ans.

Par ailleurs, il a été montré que la dégradation de l’acide hyaluronique sous l’action des UV provoquait l’apparition de rides.

Ainsi, les rides se forment sous l’influence de divers facteurs, tels que le vieillissement et les rayons ultraviolets (UV), qui sont également responsables de la diminution de la teneur de la peau en acide hyaluronique. Cette molécule est donc essentielle pour prendre soin de sa peau (hydratation, élasticité, lutte contre les rides et le vieillissement).

Pour atténuer les rides de la peau, il existe des techniques d’injection. Elles utilisent des produits de comblement à base d’acide hyaluronique comme traitement symptomatique.

Ces traitements agissent rapidement mais leur effet sera progressivement atténué. De plus leur coût est élevé et ils ne sont pas sans risques de douleur et de gonflement.

En conséquence, on assiste à une augmentation de la demande de compléments alimentaires pour lutter contre les rides !En effet, les compléments sont faciles à prendre et leur effet est maintenu lorsqu’ils sont pris de façon continue.

Ainsi plusieurs études mettent en évidence les effets de compléments alimentaires riches en acide hyaluronique sur le maintien d’une peau saine. Mais aussi sur l’amélioration de la peau sèche par l’ingestion orale d’acide hyaluronique. Ces produits contribuent donc à une hydratation en profondeur de l’épiderme afin d’assurer des bienfaits pour la peau à long terme.

Les effets anti rides d’une supplémentation appuyés par des études scientifiques

Un article étonnant vient d’être publié par des scientifiques américains(2)

Des scientifiques ont en effet, étudié l’impact d’une supplémentation par un extrait de membrane de coquille d’œuf sur les cheveux, la peau et les ongles !

Il s’avère que la membrane de la coquille d’œuf est une structure extrêmement riche en polysaccharides dont le plus abondant est l’acide hyaluronique.

Dans cette étude, 88 sujets, âgés de 53 ans en moyenne, ont reçu pendant 12 semaines :

> soit le complément alimentaire riche en acide hyaluronique (hydrolysât de membrane de coquille d’œuf)
> soit un placebo (produit inactif).

Dès la 4ème semaine de supplémentation, il a été constaté une amélioration significative de l’apparence de la peau du visage.
Notamment au niveau des rides de la patte d’oie (chez les sujets ayant reçu le complément alimentaire).

Après les 12 semaines de traitement, le nombre de rides de la patte d’oie était significativement diminué chez les sujets ayant reçu le supplément riche en acide hyaluronique par rapport à ceux ayant reçu le placebo.

Plus classiquement, un essai clinique réalisé au Japon, a étudié l’effet d’une supplémentation orale en acide hyaluronique sur les rides de la patte d’oie. A hauteur de 120 mg par jour en comparant cet effet à celui d’un placebo(3).

Réalisée de manière randomisée en double-aveugle où ni le médecin ni le patient ne connaissait la nature du produit qu’il recevait. Qu’il s’agisse de l’acide hyaluronique ou du placebo et cela pendant 12 semaines. L’étude a inclus 60 patients, hommes et femmes, dont l’âge était compris entre 22 et 59 ans. Ils présentaient une peau contenant des rides (rides de la patte d’oie).

A la fin de l’étude, dans le groupe des patients ayant été supplémentés en acide hyaluronique, le volume du sillon, la surface et le volume des rides du visage ont été significativement diminués par rapport à  leurs valeurs de départ.

En revanche, ces diminutions n’ont pas été observées chez les patients recevant le placebo. Leur peau était toujours autant marquée par les rides. 

Les auteurs de l’étude ont donc conclu que leurs résultats indiquaient que la supplémentation quotidienne, pendant 12 semaines, par 120 mg d’acide hyaluronique permettrait de réduire les rides cutanées et d’améliorer l’état de la peau.
Enfin, il a été montré chez des sujets consommant 200 mg par jour d’acide hyaluronique pendant 12 mois qu’une une ingestion à long terme d’acide hyaluronique est sans danger pour l’homme(4).

Acide hyaluronique et collagène marin - cure 1 mois
Acide hyaluronique et collagène marin – cure 1 mois

(1) Hyaluronic Acid: Redefining Its Role G. Abatangelo, V. Vindigni, G. Avruscio, L. Pandis and P. Brun Cells 2020,9, 1743

(2) The effect of oral hydrolyzed eggshell membrane on the appearance of hair, skin, and nails in healthy middle-aged adults: A randomized double-blind placebo-controlled clinical trial Douglas S. Kalman, Susan Hewlings Journal of Cosmetic Dermatology 2020;19:1463–1472

(3) Oral hyaluronan relieves wrinkles: a double blinded, placebo-controlled study over a 12-week period Mariko Oe, Seigo Sakai, Hideto Yoshida, Nao Okado, Haruna Kaneda, Yasunobu Masuda, Osamu Urushibata Clinical, Cosmetetic and Investigational Dermatology. 2017;10:267-273

(4)Oral administration of polymer hyaluronic acid alleviates symptoms of knee osteoarthritis: a double-blind, placebo-controlled study over a 12-month period. Tashiro T, Seino S, Sato T, Matsuoka R, Masuda Y, Fukui N ScientificWorldJournal. 2012;2012:167928

Partagez vos amis

Gilles Badot

Scientifique de formation (Pharmacologie clinique, Métabolisme des médicaments et Nutrition), j'ai été, pendant 18 ans, Directeur de l'information scientifique et de la Recherche Clinique des Laboratoires GENEVRIER et j'ai occupé, de janvier 2016 à octobre 2018, la fonction de Président du groupe « acides hyaluroniques » du Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales (SNITEM).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *