01 88 40 09 80 du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h

Quelles solutions contre l’arthrose et l’arthrite ?

Les solutions naturelles pour lutter contre l'arthrose et l'arthrite.

L’arthrose est la maladie articulaire la plus fréquente. Elle apparait généralement avec l’âge et se manifeste par des douleurs persistantes au niveau des articulations pouvant être responsable d’une perte d’autonomie voire d’un handicap fonctionnel majeur. 

Le vieillissement des articulations est un processus naturel mais l’arthrose n’est pas une fatalité : il est possible de la prévenir, et de la traiter quand elle est installée. Les médicaments dits « anti-inflammatoires » ne sont pas la seule option en cas de douleurs aux articulations : des remèdes naturels ont aussi prouvé leur efficacité.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

Quels remèdes contre l'arthrose ?

L’arthrose, couramment appelée rhumatismes, est une dégénérescence du cartilage des articulations. Cette destruction plus ou moins rapide du cartilage enrobant l’extrémité des os s’accompagne d’une prolifération osseuse sous le cartilage. Genou, hanche, cervicale, lombaire ou encore main : toutes les articulations peuvent être concernées par des douleurs articulaires.

Ceci se manifeste par des douleurs persistantes aux articulations causées par l’usure anormale du cartilage et de l’ensemble de l’articulation.

Les symptômes de l’arthrose

Lorsque le cartilage s’use il perd de sa souplesse et de son élasticité. Toutefois, en plus du cartilage, c’est l’ensemble de l’articulation qui est touché : les ligaments, l’os, les muscles et le liquide synovial (liquide produit par notre organisme au niveau de l’articulation). Ainsi, on observe une perte de qualité de ce liquide dont le rôle est essentiellement de lubrifier l’articulation. Le symptôme principal de cette maladie est la douleur et la limitation de l’articulation, avec un retentissement souvent important sur la qualité de vie des patients.

Les causes de l’arthrose 

Cette maladie articulaire est le résultat d’un déséquilibre entre des mécanismes continuels de dégradation et de reconstruction du cartilage ce qui retentit sur l’ensemble des structures articulaires 1. De nombreux facteurs ont une influence sur la douleur arthrosique, notamment des facteurs psychologiques et génétiques propres à chacun ainsi que, peut-être, le rôle théorique des conditions météorologiques 2. Peut-être avez-vous déjà souffert d’une douleur qui s’amplifiait par temps froid ou humide ?

Ce processus anormal – l’âge ne devrait pas causer d’arthrose – est favorisée par les mouvements répétitifs. De façon naturelle, le surpoids et le manque d’activité physique sont des facteurs majeurs dans l’état de nos articulations.

Une étude de 2018 s’est penchée sur l’impact du tabac. En effet, parmi les facteurs de risque environnementaux, la consommation de tabac occupe une place importante : la nicotine pourrait potentiellement induire l’augmentation de la prévalence de l’arthrose chez l’adulte 3. Cependant, ces chiffres sont controversés et du temps est nécessaire afin de valider les résultats. 

De même, des maladies telles que la dyslipidémie (concentration anormalement de lipides dans le sang) ou encore le diabète de type 2 seraient associés à une augmentation du risque d’arthrose selon des chiffres de 2016 4.

La différence entre arthrose et arthrite 

L’arthrose et l’arthrite sont deux maladies articulaires mais il est important de ne pas confondre ces deux termes. Alors que l’arthrose est un trouble dit « mécanique » (altération du cartilage), l’arthrite est quant à elle une inflammation de l’articulation.

Une arthrite aiguë est généralement due à une infection bactérienne. Elle se manifeste par une violente inflammation, de la fièvre, et nécessite un traitement d’urgence. L’articulation est chaude, enflée et très douloureuse. L’arthrite chronique évolue sur de longues périodes. Elle est souvent d’origine auto-immune : c’est-à-dire que le système immunitaire agresse les cartilages articulaires.

Les remèdes contre l’arthrose

Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement curatif mais uniquement des traitements symptomatiques non spécifiques. Il est donc nécessaire d’offrir de bonnes conditions de fonctionnement à notre squelette afin de diminuer les risques ou d’atténuer les symptômes arthrosiques. 

L’hygiène de vie

  • Le poids est un paramètre important dans la prévention de l’arthrose. En effet, le surpoids contribue à user de façon excessive les articulations. Il faut donc veiller à obtenir un poids de forme.
  • L’activité physique doit être équilibrée et régulière. Cependant, les gestes ne doivent pas être traumatisants pour le squelette, ni être répétés pendant trop longtemps. En somme, tout est question d’équilibre : ni trop, ni pas assez ! Il faut donc veiller à adapter son poste de travail lorsque cela est nécessaire mais aussi apprendre à s’asseoir dans une posture correcte.

L’alimentation

Certains aliments permettent de soulager l'arthrose

De façon générale, il faut privilégier une alimentation riche en nutriments anti-inflammatoires bénéfiques pour les articulations. Pour cela, certains aliments sont recommandés :

  • Le curcuma : les recherches montreraient que cette épice est un allié pour traiter les troubles digestifs ou pour soulager les troubles inflammatoire grâce à ses vertus antiseptiques, anti-oxydantes et anti-inflammatoires. En Inde et en Chine, on utilise le curcuma depuis très longtemps.
  • Le gingembre, grâce au gingerol, au shogaol et au zingérone qu’il contient.
  • Les noix, riches en oméga 3, permettent de lutter contre l’inflammation. 
  • Le chou est aussi particulièrement conseillé dans le cadre d’une alimentation anti-arthrose.

Il existe aussi un traitement de fond contre les douleurs arthrosiques. Pour cela, la chondroïtine et la glucosamine sont des composés naturels qui sont utilisés dans de nombreux compléments alimentaires jouant un rôle dans la bonne santé du cartilage en diminuant le syndrome inflammatoire. En effet, pour que les cellules de nos articulations puissent fabriquer des protéoglycanes, elles ont besoin de deux substances : la glucosamine et la chondroïtine.

Vous aurez besoin de

Les plantes

  • Les racines d’harpagophytum, riches en iridoïdes, sont utilisées dans la prise en charge des douleurs rhumatismales quelle que soit leur localisation. Des cures de cette plante apporteraient un soulagement rapide qui peut aider à réduire les doses des médicaments. La plante favoriserait aussi la détente musculaire.
  • Les feuilles et les baies de cassis renferment des composés (flavonoïdes et proanthocyanidols) qui seraient dotés de propriétés anti-inflammatoires et pourraient ainsi lutter contre les manifestations articulaires douloureuses.
  • Les feuilles et l’écorce de saule blanc, en raison de leur teneur en composés salicylés, ont des propriétés antipyrétiques et anti-inflammatoires. En effet, dans l’organisme la salicine est transformée en acide salicylique, qui est une substance anti-inflammatoire.
  • Les sommités fleuries de reine-des-prés auraient aussi des propriétés anti-inflammatoires dans les manifestations articulaires douloureuses.
  • Plusieurs huiles essentielles associées dans un mélange d’huile végétale peuvent être appliquées sur les articulations douloureuses. Ainsi, celles de Gaulthérie (anti-inflammatoire), Menthe poivrée (antalgique), Lavande aspic (antalgique) et Ylang-ylang (anti-inflammatoire) peuvent être conseillées. Toutefois, les huiles essentielles de Menthe poivrée et de Lavande aspic sont formellement contre-indiquées chez la femme enceinte et allaitante, ainsi que chez l’enfant de moins de 7 ans et le sujet asthmatique ou épileptique.

Vous aurez besoin de

Menthe poivrée - Huile essentielle bio

Menthe poivrée - Huile essentielle bio

L'huile essentielle de menthe poivrée est largement utilisée en industrie alimentaire et pharmaceutique en tant qu'arôme naturel. La Mentha Piperita est l'espèce de menthe la plus parfumée de toutes celles qui existent. Quelques gouttes suffisent donc à donner une note de fraîcheur à toutes sortes de préparations culinaires.

Fabrication Française.

En cas de crise de douleurs, il existe des médicaments pour soulager des raideurs et des inflammations. Il est toutefois nécessaire de mettre au repos les articulations. Les cures thermales sont aussi connues pour soulager les symptômes. 

Références

1 L’arthrose : une nouvelle maladie inflammatoire ? – C. de Jaeger P. Cherin ; Actualités fondamentales et thérapeutiques, 2011

2 Douleur dans l’arthrose : comprendre les mécanismes pour améliorer la prise en charge – Anne-Priscille Trouvin, Serge Perrot ; Revue du rhumatisme, 2018

3 La consommation tabagique comme facteur de risque environnemental de l’arthrose – Xu Yang ; 2018

4 Obésité et arthrose : données physiopathologiques – Alice Courties, Jérémie Sellam ; Revue du rhumatisme Monographies, 2016

5 Pour en finir avec l’arthrose et l’ostéoroporose – Dr Gille Mondoloni ; 2016

Menthe poivrée - Huile essentielle bio
Partagez vos amis

Valentine

Issue d'une filière scientifique, mes expériences dans la naturopathie et l’aromathérapie m’ont permis de faire de ma passion mon métier : proposer des astuces et solutions pour vivre mieux, naturellement et en consommant responsable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *