Coenzyme Q10

La coenzyme Q10, également appelée ubiquinone, a une structure chimique très proche de la vitamine A. Elle est présente dans tout l’organisme. Sa présence dans le sang diminue avec l’âge. Focus sur cette substance !

Origine

C’est en 1955 qu’un chercheur de Liverpool, R.A Morton, identifie cette substance dans de la graisse animale. Il la nomme alors ubiquinone. Deux ans plus tard, un autre chercheur du Wisconsin, Frédérick Crane parvient à isoler une poudre orangée dans les mitochondries des cellules du coeur de boeuf, qu’il baptisera CoenzymeQ10 à cause de leur structure moléculaire.
Puis, le chercheur britannique Peter Mitchell découvrira son rôle primordial dans la production d’énergie et recevra le prix Nobel de Chimie en 1978.
Cette CoQ10 est soluble dans les graisses, et elle est, avec la vitamine E naturelle, l’antioxydant le plus efficace vis à vis des membranes cellulaires.
Les dosages sanguins de CoQ10 existent depuis 1980 et peuvent révéler des déficiences aux conséquences non négligeables..

Sources Alimentaires

Les meilleures sources de CoQ10 sont les viandes de boeuf (3mg/100g) et de poulet (1.6 mg/100g). Viennent ensuite les poissons gras et notamment le hareng mariné (2,7 mg/100g), la truite saumonée (1,05 mg/100g) et les sardines (0.6 mg/100g).
Côté végétaux, les huiles sont de très bonne source de CoQ10, en particulier l’huile de colza (10 mg/100 ml), l’huile de soja (13 mg/100 ml), ainsi que les oléagineux tels que les cacahuètes (1,6 mg/60g), les graines de sésame (1,4 mg/60 g) et les pistaches (1,2 mg/60 g).
Les fruits et légumes peuvent compléter efficacement l’apport en CoQ10. : 100g de chou-fleurs apportent 0,6 g de CoQ10, une orange 0,3 g et une petite poignée de framboise 0,1 mg.

Bienfaits

La CoQ10 intervient dans la transformation de l’énergie fournie par l’alimentation en énergie utilisable pour les cellules du corps humain. C’est ainsi près de 95% des besoins corporels en énergie qui sont transformés grâce à CoQ10. Cette coenzyme ne peut être remplacée par aucune autre substance et est primordiale pour le corps humain.
Ce sont les organes les plus gros consommateurs d’énergie qui ont besoin des plus grandes quantités de CoQ10, à savoir le coeur, les poumons et le foie.
Il existe plusieurs indication à une complémentation alimentaire en CoQ10 :

Conseils d’utilisation

Dans la mesure où l’organisme est capable de synthétiser la CoQ10 en fonction de ses besoins, elle n’est pas considérée comme un nutriment essentiel et n’a donc pas d’apports quotidiens recommandés. Cependant, on estime les besoins quotidiens en Q10 à environ 10 mg/jour, ce qui représente une très petite proportion des besoins corporels réels.

Les dosages des compléments alimentaires en CoQ10 pour ses différentes indications varie entre 60 et 100 mg deux fois par jour sur une durée de 2 à 3 mois. Elles se présentent généralement sous forme de gélules huileuses.

Effets secondaires et contre-indications

La CoQ10 est liposoluble, elle est donc mieux absorbée en présence de gras. Si elle se présente en comprimés, il est préférable de les prendre au sein d’un repas pour en améliorer l’absorption.
Les effets secondaires sont rares, mais il arrive que la CoQ10 prise régulièrement puisse provoquer des nausées, diarrhées ou une perte d’appétit.

Attention, en cas de diabète, la CoQ10 peut entraîner une diminution du besoin d’insuline susceptible d’interférer avec le traitement.
Certains anticoagulants et bêtabloquants peuvent également voir leur efficacité perturbée par une prise de CoQ10. Pensez à signaler tout traitement avant d’entamer une supplémentation.

Enfin, la prise de CoQ10 est déconseillée chez les enfants, les femmes enceintes et allaitantes.

Lise Lafaurie - Diététicienne et nutritionniste

Lise Lafaurie

Diététicienne et nutritionniste, bonne vivante et décomplexante j'ai pour vocation de dépoussiérer la vision austère et vieillotte de la diététique traditionnelle. Auteur du blog Les Frites Vertes, la devise qui m'est chère "si c'est bon pour mes papilles, c'est bon pour mon corps".