Chia

L'origine de la Chia

Le Chia appartient à la famille des Lamiacées.

Originaire du Mexique, où il a donné son nom à l'Etat du Chiapas, il est aussi cultivé en Bolivie, en Argentine, au Paraguay, en Equateur, en Australie et au Guatemala.

Plante annuelle, le chia produit de toutes petites graines brunes qui sont consommées principalement en Amérique du sud.

Les propriétés de la Chia

Les Aztèques le consommaient pour ses vertus stimulantes, intellectuelles et physiques, ainsi que pour ses qualités nutritives. C'était l'une de leurs principales sources alimentaires végétales.

Les graines de chia offrent un bon apport de protéines végétales (23% environ) et de vitamine B9.

Naturellement riches en fibres alimentaires, leurs vertus mucilagineuses en font un remède intéressant contre la constipation et un coupe-faim pour les personnes souhaitant suivre un régime amaigrissant.

Antioxydant, le chia est source d'oméga-3 (acide alpha-linolénique) et d'oméga-6, (acide gamma-linoléique).

Reconnu pour son dosage en acides gras et en fibres qui permettrait de stabiliser la glycémie suite aux repas, le chia pourrait réduire les risques de maladies cardiovasculaires comme le diabète, l'hypercholestérolémie et l'hypertension.

Appliquée sur la peau, l'huile de chia est efficace en cas de prurit (démangeaisons) causé par une sécheresse cutanée trop importante.
 
Le chia est déconseillé en cas de cancer de la prostate car il présente un forte teneur en acide alpha-linolénique.