Radis noir

Radis noir pour complément alimentaire

L'origine du Radis Noir

Le Radis noir appartient à la famille des choux (brassicacées).
Sa plante mesure environ un mètre de haut et ses fleurs sont blanches ou mauves. 
Sa racine présente la forme d'un très gros radis qui peut atteindre jusqu'à 50 cm de long. Sa peau est noire et sa chaire est blanche.

Apparemment originaire d'Asie du Sud ou du pourtour méditerranéen, il était utilisé en Egypte comme rémunération pour les ouvriers qui construisaient les pyramides.

Outre sa consommation alimentaire, on utilise la chaire de sa racine sous forme sèche en gélules ou en poudre, ainsi qu'en jus ou en sirop.
Ses hautes teneurs en soufre, en vitamine C et en potassium lui donnent ses propriétés médicinales.

Les propriétés du Radis Noir

Le radis noir est très utilisé dans le traitement des troubles digestifs puisqu'il apaise les ballonnements et la constipation, facilite la digestion difficile et stimule l'appétit.

On le préconise également lors de troubles hépatiques (hépatite, crise de foie, jaunisse), pour lesquels il joue un rôle drainant. On peut alors le marier au Chardon-Marie, à l'Artichaut en encore à la Fumeterre pour accentuer son effet.

Ses propriétés de drainage en font l'allié détox puisqu'il nettoie le foie en profondeur. D'autant plus s'il est associé au Pissenlit ou au Sureau.

Excellent stimulant de la production de bile, on le prescrit aux personnes souffrant d'insuffisance biliaire, en association avec du Boldo ou de la Fumeterre.

Utilisé également pour traiter les affections des bronches, il possède des vertus expectorantes, antimicrobiennes et antivirales qui participent à protéger l'organisme des virus comme la grippe.

Très riche en antioxydants ainsi qu'en composés soufrés - comme le cresson, le chou ou le navet - le radis noir réduirait le risque de développer certains cancers.

Le jus est également utilisé en usage externe pour les affections de la peau, en particulier en cas de brûlures, car il possède des propriétés antiseptiques et antibactériennes grâce à la raphanine qu'il contient.

Ne pas absorber plus de 100 ml de jus par jour, ni plus de 4 semaines, car sa consommation excessive peut entrainer, à la longue, une hausse de l'acidité de l'estomac.
Le radis noir est contre-indiqué en cas de calculs biliaires, ulcères ou troubles de la tyroïde.