01 88 40 09 80 du lundi au vendredi de 9h à 18h

Valériane

Utilisée depuis des millénaires pour ses propriétés relaxantes, la valériane connaît un regain de popularité depuis quelques décennies, à l’ère ou le stress et les insomnies sont légions … on vous dit tout sur cette plante surnommée « herbe à tout faire » !

Origine

Origine et bienfaits de la valerianeCette plante herbacée vivace affectionne particulièrement les sols mouillés des prairies et bois humides pousse essentiellement en Europe et en Asie - exception faite du pourtour méditerranéen – et peut atteindre jusqu’à 1 mètre de hauteur. Ses feuilles rappellent celles de la fougère et ses petites fleurs rose pâle sont visibles de mai à août.
Ce sont ses racines et son rhizome qui sont utilisés en phytothérapie depuis des milliers d’années.
Son nom viendrait du latin valere qui signifie « bien se porter ». Hippocrate « père de la médecine » et Dioscoride, auteur d’un Traité de matière médicale, recommandaient la valériane pour soigner de nombreux maux dont l’épilepsie, l’hystérie et les trouble du sommeil. Les romains, quant à eux, l’utilisaient pour traiter l’arythmie ou les palpitations cardiaques, et Galien a reconnu ses propriétés sédatives.
Au début du XIe siècle, la célèbre botaniste allemande Hildegarde de Bingen l’utilisait pour traiter la goutte, la pleurésie et le point de côté. Au Moyen-Âge, la valériane est considérée comme un remède universel ce qui lui vaut son surnom de
« guérit-tout », et est notamment employée pour soigner la toux, les douleurs menstruelles, les troubles de la vue, les contusions et lésions. Vers la fin du XVIe siècle, les européens s’en servent d’antiépileptique et pendant la première guerre mondiale, pour calmer le stress nerveux des soldats au front.
De nos jours, la valériane est principalement utilisée pour ses propriétés calmantes et sédatives, ou comme décontractant en cas de douleurs musculaires ou articulaires.

Atouts Nutritionnels

C’est la racine de valériane qui est utilisée pour ses propriétés phytothérapique. Elle renferme une essence à la composition complexe (esters de bornéol, terpène, acétate de bomyle), de l’acide valérénique, des valépotriates, de la glutamine, des alcaloïdes, de la chatinine et de la valérine et enfin de la pyrryl-α-méthylcétone, qui serait le principe actif essentiel.
La plupart de ces substances isolées semblant n’avoir aucun effet individuellement, les chercheurs penchent pour un effet global et synergique.
Ces principes actifs sont concentrés dans la racine et le rhizome frais, récoltés tous les deux ans seulement, à l’automne, lorsque leur concentration est la plus élevée.

Bienfaits et vertus

Troubles du sommeil

C’est l’indication principale de la valériane, dont les propriétés sédatives sont depuis longtemps reconnues. Elle agit d’une part en favorisant l’endormissement et d’autre part en améliorant la qualité du sommeil.
Une méta-analyse de 2006 semble révéler une efficacité de la valériane sur la qualité globale du sommeil1, sans produire d’effets secondaires. La valériane semble faciliter l’endormissement, mais ses effets ne sont pas immédiats et ne se font sentir qu’après plusieurs semaines d’utilisation.
L’EMA (Agence Européenne du médicament) considère comme « scientifiquement bien établi » l’utilisation de la valériane pour « soulager la tension nerveuse légère et les troubles du sommeil », l’OMS la considère comme un « sédatif léger capable de favoriser le sommeil » en particulier pendant les phases de sommeil léger, et la commission E reconnaît l’usage de la valériane pour « soulager les tensions nerveuses modérées et temporaires et/ou les problèmes d’endormissement ».

Stress, troubles anxieux, agitation nerveuse

Nervosité, anxiété, stress et même dépression pourraient être améliorés sous l’effet de la valériane. C’est l’acide valérénique qui, en inhibant la transmission des informations entre certains neurones, serait capable de réduire l’anxiété.
Une étude menée en 20062, visant à évaluer les effets anxiolytiques d’une combinaison de mélisse et de valériane lors d’un stress induit, suggère « qu'une combinaison de Melissa officinalis et de Valeriana officinalis possède des propriétés anxiolytiques qui méritent d'être approfondies. »
Une revue américaine de 20093, qui a étudié les propriétés relaxantes de plusieurs extraits de plantes, dont la racine de valériane, a confirmé que celle-ci pourrait agir sur certains messagers chimiques du cerveau pour réduire le stress et l’anxiété.

Symdrôme des jambes sans repos

Ce trouble sensimoteur, aussi appelé « impatiences nocturnes », caractérisé par une envie irrépressible de bouger les jambes en position allongée, pourrait être amélioré par une cure de valériane.
D’après cette étude, menée en 2009 à Philadelphie4« l’utilisation de 800 mg de valériane pendant 8 semaines améliore les symptômes du syndrome des jambes sans repos et diminue la somnolence diurne chez les patients signalant un score de 10 ou plus de l’Epworth Sleepiness Scale (ESS). La valériane peut constituer un traitement alternatif pour la gestion des symptômes de SLI avec des effets positifs sur la santé et une qualité de vie améliorée. »

Symdrôme prémenstruel

La valériane peut aussi être indiquée pour soulager les douleurs liées au cycle menstruel, ou pour atténuer l’irritabilité et l’anxiété qui y sont souvent liées.

Posologie

Les dosages varient en fonction des préparations de valériane.

Pour un dosage efficace, on l’emploie généralement en extraits secs ou en gélules.

Pour le traitement des troubles du sommeil (à prendre ½ à 1 heure avant le coucher) :

  • 1 à 2 gélules de 500 mg ou 400 à 600 mg d’extraits normalisés.
  • En teinture mère : 4 à 6 ml.
  • En infusion : 2 à 3 g de poudre dans 150 ml d’eau bouillante.

Pour le traitement des troubles anxieux :

  • 2 à 3 gélules par jour de 500 mg ou 250 à 400 mg d’extraits normalisés 3 fois par jour.
  • En teinture mère : 1 à 3 ml jusqu’à 5 fois par jour.
  • En infusion : 2 à 3 g de poudre dans 150 ml d’eau bouillante, jusqu’à 5 fois par jour.

Notez que les effets de la valériane ne sont pas immédiats et qu’il faut compter 2 à 4 semaines pour en ressentir pleinement les effets. Attention donc à ne pas interrompre précocement le traitement.

Effets secondaires et contre-indications

Par mesure de précaution, la prise de valériane est contre-indiquée pour les personnes souffrant de troubles hépatiques ou prenant des médicaments pouvant être toxiques pour le foie.
De même, les femmes enceintes, allaitantes et les jeunes enfants éviteront d’entreprendre une cure de valériane.

Les effets indésirables de la valériane sont quasiment inexistants aux doses recommandées. Rarement, nausées, maux de tête et douleurs abdominales ont été rapportés suite à une cure prolongée.
A forte dose, et en raison de son effet sédatif, la valériane peut provoquer des baisses de vigilance et peut être contre-indiquée pour les chauffeurs routiers ou les utilisateurs de machines-outils.

Références

1. Bent S, Padula A, Moore D, et al: Valerian for sleep: A systematic review and meta-analysis. Am J Med 119:1005-1012, 2006.
2. Kennedy D, Little W, Hasell C, Scholey AB. Anxiolytic effects of a combination of Melissa officinalis and Valeriana officinalis during laboratory induced stress Phytother Res. Feb 2006;20(2):96-102
3. Formulations of dietary supplement and herbal extracts for relaxation and anxiolytic action: Relarian. MedSci Monit. 2009;15:RA256–62
4. Cuellar NG, Ratcliffe SJ. Does valerian improve sleepiness and symptom severity in people with restless legs syndrome? Altern Ther Health Med 2009;15:22–28.

Lise Lafaurie - Diététicienne et nutritionniste

Lise Lafaurie

Diététicienne et nutritionniste, bonne vivante et décomplexante j'ai pour vocation de dépoussiérer la vision austère et vieillotte de la diététique traditionnelle. Auteur du blog Les Frites Vertes, la devise qui m'est chère "si c'est bon pour mes papilles, c'est bon pour mon corps".