Sarrasin (Fagopyrum esculentum)

Sarrasin pour complément alimentaire

L'Origine du Sarrasin

Le Sarrasin appartient à la famille des Polygonacées. 
Appelé à tort blé noir, il ne fait pas partie des céréales puisqu'il n'entre pas dans la catégorie des graminées.
Originaire du Nord-est de l'Asie (Russie, Chine, Mongolie), sa culture s'est ensuite élargie à la Corée, au Japon et un peu à l'Europe (Allemagne en particulier), sur les terres pauvres et acides.

C'est une plante annuelle aux tiges de 70cm de haut en moyenne. 
Ses feuilles sont en formes de cœurs retournés. 
Ses petites fleurs, blanches ou roses, se présentent sous forme de grappes fournies.
Son fruit, sec et gris, ne contient qu'une seule graine, qui se détache entièrement de la plante lorsqu'on la récolte.

Les Propriétés du Sarrasin

Utilisé en graine (comme le riz), en farine (galettes, pâtes), en semoule ou en flocon, le sarrasin est très intéressant sur un plan nutritif.
C'est une source de protéines végétales qui possède les mêmes qualités que les céréales. 
Riche en acides aminés essentiels et en minéraux (magnésium, potassium, cuivre, calcium, sodium, fer, phosphore, sélénium), il apporte une part importante des besoins quotidiens en nutriments essentiels à l'organisme.

Source de fibres, sans sucre, il est extrêmement nourrissant et procure un sentiment de satiété sur la durée tout en étant très faible en calories.

Bourrée de vitamines B1, B2, B3 et N6, le sarrasin renferme également de la rutine, (bioflavonoïde) qui favorise la circulation sanguine
Il est recommandé en cas de risques de maladies cardiovasculaires, de diabète et de cholestérol.

Les probiotiques (bifidobactéries) qu'il contient aident au renforcement du système immunitaire et il aurait des vertus anti-inflammatoires. 
Il est riche en antioxydants nécessaires à la lutte contre le vieillissement cutané.

Sans gluten, il est facile à digérer et est particulièrement apprécié des malades coeliaques et des adeptes du régime sans gluten.