Le krill : qu’est-ce que c’est ?

Depuis quelques années, nous entendons souvent parler du krill et de ses bienfaits sur la santé. Il est même en train de remplacer l’huile de poisson dans certains compléments alimentaires. Cependant, peu de monde sait vraiment ce que c’est et quel est son rôle dans le maintien de notre santé.

Qu'est-ce que le krill ?

Origine du krill

Le krill est une petite crevette vivant dans les eaux froides et très répandue au niveau des pôles (océan Arctique et dans l’océan Austral). Sa taille varie de 0,6 à 10 cm. Son corps est translucide et ses organes sont luminescents, ce qui le rend particulièrement visible dans les profondeurs de l’océan.

A la base, le krill est une source alimentaire pour beaucoup d’espèces marines, comme les baleines, les phoques, les oiseaux marins et les manchots. D’ailleurs, “Krill” veut dire “nourriture de baleine” en norvégien.

De nos jours, le krill est très utilisé afin de fournir un apport en bons lipides au corps, notamment pour le coeur et le cerveau, grâce aux compléments alimentaires. Cependant, il possède également beaucoup d’autres propriétés comme soulager les douleurs de règles et réguler le taux de cholestérol.

En effet, le krill est actuellement utilisé afin de fabriquer une huile, qui peut s’apparenter à une huile de poissons et qui est très riche en EPA et DHA, deux molécules indispensables au bon fonctionnement du corps.

  • L’EPA, aussi appelé acide eicosapentaénoïque, est un acide gras oméga 3. On le trouve dans les poissons gras et dans l’huile de poisson : morue, hareng, huile de krill, maquereau, saumon, sardine. On peut également le retrouver dans le varech et dans le lait maternel humain.
  • Le DHA, aussi appelé acide docosahexaénoïque, est également un acide gras oméga 3. Comme l’EPA, il est principalement issu de l’acide alpha linolénique. C’est une molécule indispensable au maintien de notre bonne santé. Il est extrêmement important afin de maintenir une bonne activité cérébrale et joue également un rôle dans la vision, le contrôle de l’inflammation et l’activité cardiaque.

Comme nous l’avons évoqué plus haut dans cet article, l’EPA et la DHA peuvent être produits par l’organisme grâce à une molécule très présente dans notre alimentation: l’acide linolénique.

Comme l’EPA, le DHA est retrouvé en grande quantité dans les poissons gras (hareng, saumon, sardines, maquereaux), mais peut également être apportée par le biais d’huiles végétales.  En effet, les huiles de lin, colza, noix et soja sont très riches en acide linolénique, qui induit la formation d’EPA et de DHA.

L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) recommande depuis 2010 un apport en EPA + DHA de 500 mg par jour pour un adulte.

Vous aurez besoin de

Oméga 3 & Krill - dosé en EPA et DHA

Ce complément Oméga 3 & Krill est issu de la pêche responsable et durable, certifiée par Friends Of The Sea.
Obtenu à partir de poissons gras sauvages et de krill, l'oméga 3 est pur et riche en EPA et DHA qui contribuent à une fonction cardiaque normale.
Fabrication française.

 

Les bienfaits du krill 

L'huile de krill remplace l'huile de poisson et possède des propriétés supérieures.

L’huile de krill possède beaucoup de propriétés intéressantes par rapport à l’huile de poissons. Par exemple, elle est plus riche en phospholipides et en antioxydants, bien plus qu’une huile de poisson traditionnelle !

Ces substances lui confèrent une efficacité accrue : les antioxydants contribuent à préserver l’intégrité des fragiles acides gras oméga-3 et les phospholipides assurent leur transport vers les sites où ils sont utiles.

Une étude clinique menée en 20161 a montré l’efficacité de l’huile de krill sur le cholestérol. Cette étude à été réalisée en double aveugle sur des patients qui prennent soit du krill, soit des acides gras oméga 3 de poisson. A la fin de cette étude, seule l’huile de krill a permis d’améliorer significativement les taux de cholestérol des lipoprotéines de haute densité et d’apolipoprotéine AI (le bon cholestérol) comparativement aux oméga-3.

Le krill, contrairement à d’autres espèces marines, ne concentre pas les polluants, et ne présente donc pas de danger pour la santé. Cet aspect de l’huile de krill est très fortement appréciable, surtout quand on sait que beaucoup de poissons sont contaminés par des métaux lourds et que cette pollution peut se retrouver dans des produits que nous ingérons. Nous savons maintenant qu’une consommation à long terme de métaux lourds peut être dangereuse pour notre santé. Mieux vaut éviter au maximum d’en consommer.

Rôle des bons lipides sur la santé

Nous le savons tous.tes, les lipides sont extrêmement importants pour la santé de notre organisme. Les lipides font partie des sept constituants de base de notre alimentation avec les glucides, les protéines, les vitamines, les oligo-éléments et minéraux et l’eau.

Même si les lipides font souvent peur et sont souvent associés à une prise de poids et à des problèmes cardiovasculaires, ils nous apportent des acides gras essentiels que notre corps ne peut pas synthétiser seul.

Les lipides sont présent en très grande quantité dans la membrane de chacune de nos cellules et constituent une source non négligeable d’énergie pour notre organisme.  

Les oméga 3, 6 et 9 font partie des bons lipides dont notre organisme a besoin afin de fonctionner normalement. 

Les oméga 6 et 9 sont en quantité suffisante dans notre corps, nous n’avons donc pas besoin d’en consommer dans notre alimentation. 

Les oméga 3, par contre, sont peu présents dans le corps de façon naturelle. Il est alors important de se supplémenter par l’alimentation en consommant des produits riches en oméga 3 comme par exemple certains poissons et huiles végétales. Comme nous venons de le voir dans cet article, les compléments alimentaires sont aussi de très bons moyens de trouver une supplémentation. 

Références

1 Cicero AF1, Rosticci M1, Morbini M1, Cagnati M1, Grandi E1, Parini A1, Borghi C1. Effets anti-lipidiques et anti-inflammatoires des esters éthyliques oméga 3 et de l’huile de krill: un essai clinique randomisé, croisé. Arch Med Sci. 2016 Jun 1; 12 (3): 507-12.

Le krill : qu’est-ce que c’est ?
4.4 (87.37%) 19 vote[s]

Perrine

Passionnée de nature et Ingénieur en biologie spécialisation formulation, je suis très sensible à la préservation de l'environnement et cherche à réduire mes déchets au maximum. Mon but sur ce blog ? Vous partager mes astuces pour vivre de façon plus économique et écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *